19 octobre 2019 | 04:36
Vous etes ici:  / Démocratie Participative / Réunion Démocratie Participative du 5 mars 2015

Réunion Démocratie Participative du 5 mars 2015

Voici le compte rendu que je propose de cette réunion

Madame Gagnard avait invité les comités d’habitants à une réunion plénière, le 5 mars en soirée.
Dix membres de la majorité du conseil municipal étaient en fait présents (dont le maire et 3 adjoints), soit environ un tiers de l’assistance.

Le maire a ouvert la réunion par une assez longue intervention. Après avoir réaffirmé que bien évidemment les comités d’habitants seraient maintenus et pourraient tenir toute leur place conformément à la charte de la démocratie participative, il a clairement exprimé ses choix :

– des comités d’habitants, d’accord, mais avec une place réduite : seuls les élus sont légitimes pour traiter des affaires de la commune, et résidant à Fontenay, ils connaissent donc parfaitement la ville et les éventuels problèmes des habitants (en filigrane: pas besoin d’échelon intermédiaire, une « démocratie directe » suffit)

– actuellement, au moins pour Ormeaux Renards, « tout se passe très bien » (malgré la quasi absence de réunion) : les élus référents seraient saisis directement (par des membres du comité ou par des habitants ?) de tel ou tel problème qui est alors traité très rapidement par les élus et/ou les services

– il dit craindre un risque d’autonomisation des comités, notamment en raison de l’influence supposée négative de certains de leurs membres. Il n’est pas question que certains des comités s’érigent en contre pouvoirs ou en porte voix d’opposition (« pas de municipalité bis ») : nouvelle affirmation de la primauté de la démocratie élective sur la démocratie participative. Ce que nul ne conteste, mais cela ne doit pas supprimer la possibilité pour les habitants de s’exprimer sur les sujets qui impactent la ville et plus particulièrement leur quartier. Il est assez étrange d’opposer l’une à l’autre: elles doivent se compléter, comme l’ont compris de nombreuses municipalités de tous bords politiques

– et il est donc exclu que les 5 comités actuels puissent fusionner, comme cela avait été évoqué lors d’une réunion des comités du 04 février, afin de renforcer leur efficacité et leur crédibilité

Même si le fonctionnement des comités pouvait être amélioré, notamment dans les relations à instaurer avec les habitants de chacun des quartiers, il est clair que pour l’actuelle municipalité, ils ne sont pas perçus comme des lieux d’échange d’informations sur ses projets et les questionnements des habitants: elle leur préfère un traitement et une réponse individuels aux questions qui peuvent se poser.

Autres points d’information donnés: renouvellement prochain des comités actuels dont le nombre de membres serait porté à 20 avec désignation « par une élection finale » (quid ???), accord pour la mise à disposition le samedi matin d’un espace d’information/permanence en centre ville, désignation d’un nouveau référent dans les services de la Ville, refus d’un budget alloué aux comités de quartier, mise en place d’une adresse mail spécifique sur le site de la Ville.

Quant aux réunions de quartier, le maire estime évidemment qu’elles sont plus satisfaisantes/efficaces que les conseils de quartier qu’elles ont remplacés, et il a « botté en touche » sur le fait que les comités d’habitants ne sont plus associés à leur préparation et à leur animation (soit, ici encore, l’expression de la volonté de traiter les problèmes individuellement et non collectivement)

Au total, que de réticences ! A suivre, donc……..

Dominique Guillou

8 RÉPONSES

  • La plupart des élus de tous les bords politiques ne sont pas spontanément favorables à la démocratie participative car ils ont le sentiment que leur élection leur donne toute la légitimité requise et qu’il suffit en quelque sorte de donner la parole aux électeurs une fois tous les 5 ou 6 ans pour valider les orientations et les programmes. C’est donc un travail de longue haleine pour faire changer les mentalités. En ce qui concerne notre équipe, les choses avaient été engagées rapidement notamment avec JP Pillemand mais elles n’ont réellement abouti qu’avec Sylvie Lours, qui a véritablement donné ses lettres de noblesse à la démocratie participative à Fontenay. Ce qui est inquiétant dans le compte rendu que vous avez fait est le considérable retour en arrière que l’on a le sentiment de vivre en écoutant les propos du Maire. ..
    Gilles Mergy, ancien Maire adjoint aux finances

  • Curieux, on m’a fait de cette réunion un tout autre commentaire…
    Serait ce parce que l’auteur du compte rendu figurait en bonne place sur la liste battue il y a quelques mois ????? Ses textes sont autant de réquisitoires… Pourquoi les sites les plus partisans ont ils honte de le dire et prennent ils toujours les lecteurs pour des débiles !!!Je constate que ce qu’il cite à regrets sur les 3 dernières lignes : Local en centre ville pour les comités d’habitants, interlocuteur unique au sein de la mairie… Tout cela n’avait pas été fait par monsieur Buchet…Je me trompe ?

    • Sylvie Lours-Gatabin

      Monsieur Luvattas,
      Une personne des services municipaux était l’interlocuteur unique des comités d’habitants ! Cette personne a été embauchée par l’équipe de M. Buchet spécifiquement pour s’occuper de la démocratie participative. Cette personne réservait les salles pour les réunions des comités d’habitants et y participait avec l’élu référent pour recueillir les questions et préparer le conseil de quartier. Elle faisait le lien avec les différents services de la mairie et son bureau ne désemplissait pas la semaine précédent le conseil de quartier. Aller donc voir la rubrique « quartier » du site de la ville à et vous verrez le travail accompli par les services municipaux, les comités d’habitants et les élus de la précédente municipalité, ce n’est pas le travail de l’équipe actuelle !
      Quant au local, il devait être en bureau partagé au rez-de chaussée de la maison des associations !
      Aujourd’hui, la démocratie locale a été retirée à cette personne et le rez-de-chaussée de la maison des associations va être occupé prochainement par la police municipale !
      Si Monsieur, vous vous trompez !
      Cordialement.
      Sylvie Lours-Gatabin

  • Bonjour, je ne comprends pas le commentaire de R.Luvattas, Dominique Guillou ne figurait pas sur la liste en question.

  • Bonjour M. Luvattas,
    Je me permets 3 remarques sur votre commentaire du 13/3:
    Vous écrivez:
    – « l’auteur du compte rendu figurait en bonne place sur la liste battue il y a quelques mois ».
    J’ai beau chercher sur la liste de M Buchet aux dernières municipales, il n’y a pas de Dominique Guillou. D’où tenez vous cette information? Elle est inexacte
    – « Pourquoi les sites les plus partisans ont ils honte de le dire… « : Pouvez vous justifier cette affirmation? En quoi ce site est il partisan? Ce site indique qu’il est ouvert à tous, alors comment peut on lui reprocher l’appartenance ou sympathie politique d’un auteur? D’ailleurs il a publié votre commentaire!
    -« …et ils prennent ils toujours les lecteurs pour des débiles!!! »:
    Je viens de relire tous les articles et commentaires publiés. Je ne vois vraiment aucune phrase qui puisse permettre de penser cela. Pouvez vous indiquer dans quel article vous avez acquis cette impression? Il semble que vous fassiez là un procès d’intention.
    En conclusion, pourquoi discréditer par une information fausse, et 2 procès d’intention, une tentative intéressante?
    Ne pensez vous pas plus utile d’alimenter ce blog de vos commentaires et avis qui feront certainement progresser les échanges entre les fontenaisiens?
    Jean Guy Croland

  • Pour tous ces commentateurs qui n’assistaient pas à la réunion qu’ils commentent, je propose de lire sur le site des Nouvelles de Fontenay (www.nouvellesdefontenay.fr) un compte rendu un peu plus détaillé et un peu moins subjectif de cette réunion.
    La situation des comités d’habitants n’est pas aussi favorable que nous le souhaiterions, mais certaines demandes ont été prises en compte, souhaitons qu’elles se concrétisent.
    Rappelons qu’il a fallu batailler ferme, avec le soutien d’élu(e)s motivé(e)s, pour obtenir la mise en place d’une charte de la Démocratie Participative et que les comités d’habitants n’ont vu le jour que la dernière année du précédent mandat municipal.
    Espérons qu’il faudra moins de 5 ans pour convaincre la nouvelle municipalité des avantages de la Démocratie Participative. Les comités d’habitants seront d’autant mieux reconnus si ils agissent et montrent leur utilité.

  • Vous avez rédigé dans « Les nouvelles de Fontenay » un compte rendu, le terme est exact, d’une réunion qui a eu lieu le 5 mars dernier.

    Votre « résumé » a le mérite d’exister mais le blog « Osez-Fontenay » est ouvert aux expressions des ressentis de chacun et il n’est pas nécessaire d’assister à toutes les réunions pour avoir « un avis » du devenir des comités d’habitants.

    J’ai moi-même postulé deux fois pour en faire partie et malgré « le manque » de participants dans mon quartier je n’ai jamais eu de réponse. Ce que nous constatons tous et à l’unanimité ici c’est que sont « admissibles » aux comités d’habitants les Fontenaisiens qui ne seraient pas « un frein » aux projets en cours. Et si nous n’avons pas encore eu le programme de la municipalité il semble que des projets soient à l’étude.

    Ce qui est regrettable c’est que cette nouvelle majorité ne soit pas ouverte au dialogue, car seul un dialogue ouvrira les portes d’une « démocratie participative », nous constatons malheureusement qu’aujourd’hui nous sommes devant un monologue qui consiste à traiter par l’intermédiaire de la Mairie les problèmes au cas par cas. Cela ne fait pas preuve d’une grande ouverture et n’engendre pas un devenir prometteur sur le thème de la démocratie participative.

    Françoise LETANG

  • Bonjour, pour rester objective, je tiens juste à rectifier le commentaire erroné de Monsieur Drouot. Les comités d’habitants n’ont pas été mis en place lors de la dernière année de mandature mais 2 ans avant. De plus en amont, il y a eu toutes les réunions avec les habitants volontaires pour l’élaboration de la charte de Démocratie Participative et la mise en place des comités d’habitants.

Répondre à Patricia Le Querré Annuler la réponse

Votre email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés ( obligatoire )