13 novembre 2019 | 04:20
Vous etes ici:  / Libre opinion / Réussite éducative, construire ensemble

Réussite éducative, construire ensemble

En 2014, le gouvernement (PS, PC, EELV, PRG) a retiré plusieurs centaines de milliers d’euros à la Ville, notamment aux enfants (fin de la ZUS, fin du PRE). Les tuyaux de chauffage dans certaines écoles étaient rongés jusqu’à l’os, le sol d’un préau d’école venait de s’affaisser à cause d’une fuite d’eau vieille de plusieurs mois, la cantine jetait des dizaines de milliers de repas par an…

Comme maire-adjointe aux écoles, et avec l’aide de Véronique Fontaine-Bordenave, j’ai pris tous ces problèmes à bras-le-corps, j’ai lutté contre tous les gaspillages, œuvré pour scolariser les enfants qui ne l’étaient pas (une vingtaine environ), œuvré à l’achat de beaucoup de matériel nouveau (notamment de matériels numériques diversifiés), œuvré à la  mise en place d’activités culturelles et sportives (NAP) gratuites pour tous les écoliers de la ville, 3h par semaine toutes les semaines hors vacances scolaires. Et aussi développé des projets pédagogiques innovants dans les accueils de loisirs, du tri des bio-déchets aux ateliers sur les rues de la ville, rues portant des noms de résistants, rue François Villon et visite au musée du Moyen-Age, rue André Salel et pionniers de l’aviation … L’expérience fut rude, passionnante et passionnée.

Depuis 2018, la municipalité restreinte, ayant démis de leurs fonctions les élus Associatifs et Citoyens, a fait d’autres choix : fermeture de la Crèche Fleurie, fermetures d’accueils de loisirs, fin du dispositif de prévention, fin des activités gratuites …

Lecteurs ou Contributeurs de ce blog, évitons donc les amalgames et les raccourcis, rencontrons-nous, réfléchissons ensemble, les enfants ont tout à y gagner.

Suzanne Bourdet, conseillère municipale Associative et Citoyenne

3 RÉPONSES

  • Antoine Mitouard

    Bonjour madame Bourdet,
    Vous relancez le débat sur ce que vous avez fait ou pas fait comme adjointe de Monsieur Vastel. Pourquoi pas.
    Mais si vous rappelez à juste titre ce que vous avez fait pourquoi alors ne pas expliquer tout ce que vous avait fait, contribué à faire ou laissé faire quand vous étiez adjointe et qui a fait l’objet de plusieurs articles et commentaires dans ce blog ?
    En particulier :
    la baisse du panier de l’élève,
    l’augmentation de 42% des tarifs des repas,
    la réduction des activités périscolaires,
    la suppression de la quasi totalité des classes transplantées,
    la suppression de « la musique a l’école »,
    la suppression d’ une classe a l’école de Parc.
    Voilà des explications qui éclaireraient plus complètement les Fontenaisiens
    Merci de vos réponses
    À. Mitouard

  • Monsieur Mitouard, toutes les réponses à votre liste de questions (à la Prévert) se trouvent dans les vidéos du conseil municipal !
    Les avez-vous vues ou avez-vous lu l’article de Mme Bourdet ?

    Un exemple suffit pour montrer votre état d’esprit :
    3h par semaine d’activités périscolaires (NAP) gratuites pour tous lesenfants, c’est donc pour vous une « réduction » des activités périscolaires ?

    « Qui veut tuer son chien l’accuse de la rage »….

    Sauf que, la musique à l’école, c’était la Communauté de Communes, pas Mme Bourdet, nom d’un chien !

    La fermeture de classe, c’était l’Inspection, et Mme Bourdet a modifié la carte scolaire pour obtenir la réouverture.
    Je connais des familles qui ont été heureuses d’en bénéficier.

    La cantine, savez-vous que ses tarifs sont plus bas qu’à Bagneux même…

    Baste, mordez, mordez, si c’est votre conception du débat démocratique.

  • Antoine Mitouard

    Monsieur Patron, à vous lire, on comprend donc que les orientations des services gouvernementaux ne sont pas discutés avec les élus locaux ?
    Vous pouvez continuer à vous en persuader.
    Et puisque vous semblez être le porte parole officiel de Mme Bourdet, vous avez oublié d’expliquer son accord tacite ou non pour les + 42% de hausse des tarifs à Fontenay car ceux qui ont à subir + 42% de hausse se fichent éperdument de savoir que c’est moins cher qu’a Bagneux ou ailleurs.
    Vous avez oublié aussi de nous expliquer la baisse du panier de l’élève et la suppression des classes transplantées.
    Mais franchement, n’y perdez pas trop de temps, Mme Bourdet expliquera tout ça lors de la campagne.
    Et si vous le permettez, moins d’agressivité s’il vous plait, je vois les vidéos du Conseil Municipal et je lis les écrits dans ce blog.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés ( obligatoire )