14 décembre 2018 | 00:48
Vous etes ici:  / Libre opinion / Un entêtement pesant

Un entêtement pesant

Voilà qu’à Fontenay un échange rugueux, par lettre,  se déroule entre le maire et des Fontenaisiens quant à la toxicité des plantes de la place de l’église.

Au delà du débat d’experts c’est l’attitude du Maire qui est intéressante car symptomatique de sa gestion de la ville.

Alors qu’il admet que ces plantes sont toxiques, au lieu de décider simplement de les remplacer, il s’entête…

Et pour cela il déploie tous les arguments possibles pour essayer de justifier sa position.

Et certains sont intéressants…

Ce ne sont pas des Brugmansia mais des Datura, écrit le Maire. 

Ce à quoi un spécialiste lui répond que le corps médical considère que c’est exactement du même niveau de toxicité.

Le maire ajoute que les Datura ont un caractère également faiblement toxique, mais aucun accident n’a été constaté en France dernièrement. 

Comprenons donc qu’il reconnaît que c’est toxique et on suppose  qu’il faut attendre  qu’il y ait un accident pour les  couper.

Et il conclut en indiquant qu’une large majorité de communes sur notre territoire possède des Datura dans leur massif.

Argument massue du type « puisque les autres font des erreurs ou prennent des risques, nous pouvons donc faire de même ». 

A quoi sert un tel entêtement ?  Le budget de la ville serait-il chamboulé parce que l’on va changer des plantes dans des pots?

A quoi sert de prendre un quelconque risque, même mineur, si l’on peut facilement faire autrement ?

Pourquoi refuser d’entendre des Fontenaisiens qui l’ alertent. Et ici sur un danger potentiel facilement évitable.

Manifestement le maire est fidèle à son attitude: je suis élu, je sais, je décide, c’est comme ça, circulez il n’y a rien à dire.

Cet entêtement constaté à de multiples reprises sur des sujets divers et variés depuis le début de cette mandature est pesant.

Pascal Renault

4 RÉPONSES

  • Véronique Fontaine Bordenave

    Voici ce qu’on peut lire sur le site officiel : http://www.drogues-info-service.fr/Tout-savoir-sur-les-drogues/Le-dico-des-drogues/Datura :

    « Le datura est une plante hallucinogène puissante et très toxique. On le reconnaît grâce à ses longues fleurs mauves ou blanches en forme de trompette. Assez commun en France à l’état sauvage, il est parfois utilisé en fleur d’ornement. Toutes les parties de la plante contiennent des principes actifs et sont donc potentiellement dangereuses.

    Appellations : herbe du diable, herbe aux sorciers, pomme épineuse, pomme poison, trompette de la mort, trompette des anges, stramoine. »

    http://www.drogues-info-service.fr/Tout-savoir-sur-les-drogues/Le-dico-des-drogues/Datura

    Véronique Fontaine Bordenave
    Conseillère municipale

  • Bonjour,
    En réponse aux commentaires et à l’article : il s’agit de brugmansias et non de daturas comme on peut le voir sur les photos du blog « Les nouvelles de Fontenay » (contrairement à ce qui y est écrit les fruits sont des gousses et non des baies comme on peut le voir d’ailleurs) . Certes les plantes de ce genre sont hallucinogènes et toxiques. Mais de nombreuses horticoles courantes sont aussi toxiques : le muguet, l’if, le lierre, etc. Même les jonquilles ou les tulipes sont toxiques….
    Pour ce qui est des brugmansias, la quasi-totalité des accidents vient d’usages volontaires, dans son pays d’origine des usages thérapeutiques mal conduits et en Europe, le plus souvent comme drogue. Bien qu’ayant des propriétés hallucinogènes, la plante n’est pas adaptée à cet usage récréatif pour de nombreuses raisons, l’une d’elle étant que la dose pour obtenir un effet psychotrope est variable et souvent très proche de la dose toxique. Bref, il s’agit d’un détournement d’usage avec des conséquences plus ou moins sévères pour celui ou celle qui s’y livre. il en est de même avec ces plantes qu’avec beaucoup d’autres substances : la colle liquide pour rustines par exemple.
    Mon propos n’a pas du tout pour but de justifier la gouvernance de Monsieur Vastel. Et ce n’est pas à moi de décider si ces plantes doivent ou non être arrachées. Une raison pour ne plus les utiliser dans les espaces publics serait d’éviter de tenter les toxicomanes, l’ingestion de Brugmansias et de Daturas étant de plus en plus répandue malgré les bad trips, les sensations déplaisantes et les risques.
    Je voulais simplement les dédiaboliser. Elles ne sont pas plus dangereuses que beaucoup d’autres. C’est le risque de les voir détournées de leur usage qui pose un véritable problème et pourrait conduire à les proscrire dans les espaces publics et les cantonner dans des jardins privés ou des jardins botaniques.

  • Jean Guy Croland

    Finalement on peut retenir de cet échange que:
    -le maire s’est trompé sur l’identité des fleurs et s’entête dans son erreur
    -la municipalité de Fontenay cultive des plantes aux propriétés hallucinogènes dans les espaces publics.
    On peut alors craindre:
    -que le maire se trompe sur d’autres sujets et s’entête de la même façon
    -que ces plantations attirent des toxicomanes ce qui va énerver au moins un élu (!!!!!) en amenant une population qu’il ne voudrait pas voir trainer dans le centre ville.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés ( obligatoire )