13 décembre 2019 | 13:40
Vous etes ici:  / Libre opinion / Un nouveau projet au Conservatoire Soubise toujours aussi défavorable à l’intérêt des Fontenaisiens et aux finances de la ville

Un nouveau projet au Conservatoire Soubise toujours aussi défavorable à l’intérêt des Fontenaisiens et aux finances de la ville

Nous avions eu la décision de L. Vastel, qu’il faut rappeler totalement contraire à tous ses engagements oraux et écrits, de vendre les 3/4 du Conservatoire de la rue du Docteur Soubise. 

Brader serait d’ailleurs le verbe le plus approprié car le maire a décidé de vendre 1290 m2 du Conservatoire dont 870 m2 couverts, 420 m2 de surfaces extérieures et 7 parking pour la somme de 1 million d’euros.

Cette sommede 1 millions d’€ est totalement sous estimée.

Rappelons que pour établir notre recours au tribunal administratif contre cette vente, recours en cours d’analyse par le tribunal, l’évaluation de la partie mise à la vente ressort à plus de 2 millions d’euros.

Nous découvrons  aujourd’hui un nouveau projet du Maire.

La vente étant quasiment impossible à réaliser avant que le recours ne soit purgé, dans l’attente de la décision le maire vient de d’annoncer son intention de louer le Conservatoire à l’acheteur potentiel.

Il a indiqué en commission des finances que le loyer serait fixé à 1000€/mois soit 12.000 €/an.

Notons que cela a été entouré d’ une grande opacité puisqu’il a fallu que les élus de l’opposition s’aperçoivent au détour d’une décision financière lors de la comission sous le vocable de « recettes au titre d’une d’une pépinière d’entreprise » que le bâtiment serait loué. Et il n’y eu aucune précision sur la nature du bail. 

Le loyer de 1000 €/mois est un montant totalement sous estimé.

Rappelons que dans la proposition de l’association Conservatoire Soubise consistant à garder une moitié du bâtiment pour le besoin des habitants, nous proposions de financer la mise à niveau et l’entretien par la location de l’autre moitié du bâtiment. L’évaluation du  montant d’une telle location pour des surfaces à usage de bureaux dans notre région donnait une valeur autour 200 à 250 €/an/m2. Soit pour la seule surface couverte entre 150.000 et 200.000€/an.

La surface mise en location devrait donc rapporter à la ville de l’ordre de 10 à 15 fois ce qui est demandé aujourd’hui.

Outre la façon dont les élus, les associations concernées et les  Fontenaisiens sont informés, les propositions de la municipalité sont parfaitement incompréhensibles et financièrement totalement décalées par rapport à la réalité .

Cet acharnement à vouloir se séparer d’un actif très utile pour les fontenaisiens reste étonnant et les sommes demandées tant pour vendre que pour louer sont la traduction concrète d’une gestion financière très préoccupante de la ville.

Daniel Marteau

4 RÉPONSES

  • Laurent Trescartes

    Monsieur Marteau,

    Je vous prie de bien vouloir trouver ci-joint la réponse que je viens d’apporter à Monsieur Mergy sur son blog, à ce sujet.

    « Monsieur Mergy.

    Je découvre avec un certain retard ce post.

    Si je puis me permettre un commentaire, je crains que les chiffres annoncés dans ce post ne soient tous inexacts, ce qui conduit à une conclusion évidemment très éloignée de la réalité.

    Cette réalité est plus prosaique, du coup peut-être moins polémique également : notre société n’a pas de titre d’occupation pour 650 m² dans ce bâtiment, mais infiniment moins, et va payer beaucoup (beaucoup !) plus que 1 000 € par mois.

    Je ne pense donc vraiment pas que le terme “bradé” employé dans le titre puisse aucunement refléter la sincérité de la situation, qui semble être plutôt calquée sur l’état du marché local pour des locaux professionnels.

    Bien à vous

    Laurent Trescartes »

  • Bonsoir Monsieur Trescartes,
    Merci de votre commentaire que j’ai immédiatement publié sur le blog Osez Fontenay.
    Si vous le permettez, je souhaite vous donner quelques précisions et éléments de contexte qui peut être vous permettront un éclairage différent de ce que vous avez déduit à la lecture brute des articles sur le sujet.
    A la Commission des Finances du 24 septembre, le responsable Municipal en charge des finances a indiqué que le bâtiment du Conservatoire ne pouvant pas être vendu pour l’instant du fait des recours, serait loué. Il a annoncé un loyer aux environs de 1000€.
    Plusieurs Conseillers Municipaux ont demandé que soit communiqué tous les éléments de cette location et la copie du bail. Il leur a été répondu qu’il leur serait communiqué ultérieurement.
    Les Conseillers Municipaux ont demandé s’il s’agissait de louer ce qui était initialement prévu à la vente, il leur a été répondu positivement précisant que ne pouvant vendre, pour l’instant, on louerait le bâtiment.
    Au Conseil Municipal du 26 septembre 2019, Monsieur le Maire a confirmé que la vente serait reportée et le Conservatoire serait loué.
    Plusieurs Conseillers Municipaux ont alors demandé les conditions de cette location, Monsieur le Maire a refusé de donner d’autres explications au Conseil Municipal.
    Quelques jours plus tard un Conseiller Municipal a réitéré ses demandes, par écrit, auprès du Directeur des Services Généraux.
    A ce jour, 28 octobre plus d’1 mois plus tard aucun élément n’a été communiqué concernant ce bail, ni les conditions, ni les surfaces, ni les prix.
    Vous semblez connaitre la surface et le loyer, nous ne le savons pas. Ni les élus ni l’Association Conservatoire Soubise, ni personne d’autre de notre connaissance.
    Dans les conditions de ce qui nous a été dit, vous concevrez je pense que cette opération semble à tous, bradée.
    Si cela n’est pas le cas, depuis plus d’1 mois les responsables auraient pu informer les élus et les personnes intéressées sur ce sujet sensible, les demandes n’ayant pas manqué d’être formulées.
    Je ne peux que réitérer ce que nous vous avions dit il y a 2 ans quand vous aviez eu la gentillesse de nous recevoir dans vos bureaux, Elias Abou Mansour et moi animateurs de l’Association Conservatoire Soubise, cette affaire est menée depuis le début dans une totale nébulosité par Monsieur le Maire et l’équipe municipale.
    Je me suis permis de vous donner ces éléments pour que vous perceviez mieux le contexte local d’un sujet sensible qui dure depuis 4 ans et dont la gestion de l’information par la municipalité n’a fait qu’empirer depuis notre rencontre.
    Bien cordialement,
    Daniel Marteau

  • Dominique Guillou

    Je ne comprends pas que M Trescartes ne donne pas les vrais chiffres (superficie et loyer), ce qui permettrait de clouer le bec à tous les médisants .

  • Ce serait bien la démonstration de la gestion catastrophique de l’information dans cette ville si c’était un locataire potentiel qui informait les Fontenaisiens des conditions du bail que le maire refuse de communiquer depuis 1 mois.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés ( obligatoire )