21 octobre 2019 | 20:40
Vous etes ici:  / Libre opinion / Zut, encore raté

Zut, encore raté

Jean Louis Bourlanges notre discret mais bien aimé député était décidé à venir au marché de Fontenay ce samedi matin pour nous faire un point des problèmes de la circonscription et nous tenir au courant de ses derniers votes à l’assemblée nationale,  comme il a coutume de le faire depuis qu’il peut fréquenter le palais bourbon grâce à nous, électeurs de la 12 ème circonscription qui l’avons élu.

Mais il voulait peut être aussi nous annoncer son soutien à L.Vastel pour les municipales 2020 puisqu’ils font partie du même parti, le  «Je réponds pas aux électeurs qui me cire pas mes pompes», un parti attrape tout qui semble bien réussir par chez nous.

Eh bien c’est raté . Pas de député  au marché ce samedi 15.

En chemin il s’est fait mettre la main dessus par un journaliste de France Inter qui nous l’a détourné vers la maison de la radio pour le questionner sur l’Europe. L’ Europe, parce que le journaliste, il s’en badigeonne le nombril avec le pinceau de l’indifférence de notre circonscription. L’Europe rien que l’Europe, y’a qu’ça.

On a bien senti que ça l’agaçait au plus haut point le Jean Louis, mais urbain comme il est, il n’a pas bronché. Il y est allé pour causer beaucoup Europe, avec un petit passage obligé par le baron de la Brède et de Montesquieu bien sûr et un rapide clin d’oeil au comte de Tocqueville ( à 8:30 le samedi ça réveille) et un peu sur sa pote, la Loiseau, celle qui nous a fait une belle campagne européenne. Et qui assure un service après vente de première bourre en insultant la terre entière. Elle remonte bien l’image européenne de la France la Loiseau. Loiseau en marche, c’est gagnant pour l’Europe, ça.

(Mais ce que je vous dit là, c’est en off, hein, à ne pas répéter).

Faut dire qu’il sait  les dégoter les talents, le Manu. 

Ça donne envie d’adhérer à En Marche, des oiseaux pareils. 

On comprend nos amis locaux ex-socialistes qui ont bien senti où était l’avenir, le vent et la soupe.

Oui mais avec tout ça, c’est notre maire qui doit ronger son frein en attendant la déclaration d’investiture . Remarquez c’est mieux comme ça. Ça vaut le coup d’attendre encore un peu. Dans quelques mois, la lame d’eau finie devant la mairie, quelle gueule ça va avoir, notre député , au milieu du bassin parmi les nénuphars gracieusement disposés par l’adjointe aux fleurs, nous annoncer que grâce au soutien actif des Bekiari, Gabriel et Lafon, nos amis socialistes repentis, Laurent Vastel obtient l’investiture d’En Marche, du Modem de l’UDI et du parti animaliste enfin réunis pour la plus grande joie des petits et des grands Fontenaisiens.

On est impatient qu’elle soit finie cette lame d’eau pour voir ça.

Et le prochain samedi, évitez de passer devant la maison de la radio, m’sieur Bourlanges, on veut pas vous rater, nous.

Votre soutien indéfectible,  

Jean Guy Croland

4 RÉPONSES

  • Cher Monsieur Croland,
    Dans la corbeille de la mariée de cette alliance de la carpe et du lapin, vous oubliez M. Constant ancien élu UMP aguerri dont il a été rappelé notamment sur ce blog le respect qu’il témoignait aux anciens combattants et aux morts pour la France.
    Les récents propos de M. Constant sur Twitter m’accusant d’être le « complice d’un harceleur » s’inscrivent sûrement dans la stratégie de bienveillance prônée par LREM et Emmanuel Macron…
    Gilles Mergy
    Conseiller municipal d’Opposition

  • Parions que la campagne de certains, volera encore très haut …
    Monsieur Mergy, pourquoi pas une petite plainte pour diffamation?

  • Effectivement pourquoi pas?
    Comme Monsieur Constant n’a pas l’air de s’y connaître en procès pour diffamation, il l’a montré dans le Blog du maire, il en tirera plein d’informations quand il sera face à la justice pour la même cause.

  • Merci mille fois de votre soutien
    Monsieur Constant a corrigé son tweet
    L’affaire est close
    La campagne doit se mener sur le terrain et pas dans les prétoires
    Gilles Mergy

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés ( obligatoire )