28 février 2024 | 18:30
Vous etes ici:  / Libre opinion / Collège des Ormeaux – rénovation lourde, reconstruction sur site ou reconstruction aux Blagis ?

Collège des Ormeaux – rénovation lourde, reconstruction sur site ou reconstruction aux Blagis ?

Laurent Vastel a annoncé en avril 2020 avoir obtenu l’accord du département concernant la reconstruction du collège des Ormeaux. Dans un courrier daté du 27 avril 2020, il indique le lancement d’une étude de faisabilité pour la reconstruction du collège a priori sur site.

Parent d’élèves élue au CA depuis plusieurs années de ce collège, je confirme le besoin de rénovation lourde ou de reconstruction, et comme le Département, je considère qu’il ne faut pas le faire en site occupé, compte tenu des contraintes de la parcelle.

En 2022, le département avait envisagé la construction d’un collège provisoire pour aller plus vite dans la construction et ne pas gêner les conditions d’apprentissage des élèves et les conditions de travail des professeurs.

Voici donc la parcelle du collège et de l’école des Ormeaux et depuis, l’ex-adjoint aux finances de Laurent Vastel et sa voisine ont vendu leurs parcelles 52 et 51 à l’angle de la rue des Ormeaux et de la rue de la Fontaine. Voici la parcelle du collège jouxtant celle de l’école des Ormeaux qui allait faire l’objet d’une rénovation lourde en grande partie financée par le Département et mentionnant, cadastre à l’appui, de potentiels terrains pour accueillir un collège provisoire.

Lors d’une réunion publique de mai 2023, Laurent Vastel a indiqué que le collège des Ormeaux pourrait être reconstruit aux Blagis.

Le collège occupe actuellement un terrain municipal. Sur son site actuel, le collège a une situation centrale à Fontenay : facilement accessible à pied avec un faible temps de trajet par une majorité d’élèves, il est à proximité d’équipements publics où de nombreux jeunes se rendent régulièrement.

Une ou un élève qui habite rue de la redoute en haut de Fontenay-aux-Roses aura 30 min de marche pour se rendre à ce collège délocalisé aux Blagis.

Évidemment, construire un collège aux Blagis permettrait d’obtenir une subvention de quartier d’avenir. Pourtant, aux Blagis, il serait préférable de construire un équipement public polyvalent comme le Département a financé à Bagneux où un bâtiment accueil un centre social, une annexe de la mairie, un studio de musique.

Pour la plupart des élèves, des parents d’élèves, des enseignants c’est sur son site actuel qu’il est nécessaire de reconstruire le collège, avec un collège provisoire, installé ailleurs, le temps des travaux.

Lors de la réunion sur les Blagis du mercredi 8 novembre 2023, un habitant a demandé à Laurent Vastel si le collège serait reconstruit sur site. Selon L. Vastel, pour le moment l’étude complète concerne le collège au même endroit mais « cela fait exploser le coût de sa rénova8on puisqu’un collège coûte en moyenne 25 millions d’euros et que là le chiffrage est plutôt à 52 millions donc évidemment le Conseil départemental étudie une autre possibilité ». « Il n’y a pas dans la ville un terrain suffisant pour faire un collège sauf en hypothéquant la dernière phase des Blagis ». « Pour ne pas déséquilibrer le bilan financier de l’opéra8on des Paradis, il faudra donc transférer le lot concerné des Paradis, soit 80 logements sociaux et environ 100 logements privés, sur l’emplacement actuel du collège. Le collège ici serait bien desservi à part pour le quartier des Pervenches. Pour l’instant les services du département doivent être revus afin de travailler sur les différentes hypothèses ».

Voici ce qu’écrit Gabriela Reigada, première maire adjointe sur Facebook à propos du collège et c’est le « département qui envisage de profiter du renouveau des Blagis pour y metre le collège… et que la municipalité a « émis des réserves sur ce projet ».

Voici la tribune de la majorité dans le Fontenay magazine de novembre 2023 ainsi que celle écrite par nous deux, conseillers municipaux écologistes.

Dans la tribune de la majorité, il est indiqué notamment « le département gère le collège et le quartier des Blagis appartient au bailleur social du département. C’est dont une réflexion « maison » dans laquelle la ville émet un avis »

Les parents d’élèves du collège ont écrit à Laurent Vastel pour indiquer leurs inquiétudes.

La réponse en date du 2 novembre 2023 reçue le 16 novembre 2023 mentionne « Je tiens à vous assurer que le déplacement du collège n’est en rien le projet de la ville mais une solution alternative proposée par le Département » :

L’opération des Blagis n’est sans doute pas aussi simple à mener compte tenu notamment de la crise immobilière. Nous ne pensons néanmoins pas qu’il faille changer le collège de place pour ses seuls motifs financiers.

Enfin, côté Fontenay-aux-Roses, tout se passe ainsi comme si la décision appartenait au Département et le maire se dédouane des décisions prises, alors que le Département construit le collège là où le maire flèche le terrain. Pour être membre des commissions d’appels d’offres et aux jurys d’architecture, nous savons que le Département est capable d’engager des sommes importantes pour la construction de qualité de ses nouveaux collèges et qu’il sait mener à bien ces opérations, même avec des contraintes parcellaires fortes, grâce au professionnalisme de ses équipes.

Nous restons mobilisés pour faire entendre la voix des élèves, des enseignants, des parents d’élèves et des habitants. 

Astrid BROBECKER et Maxime MESSIER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés ( obligatoire )