26 septembre 2020 | 12:35
Vous etes ici:  / Libre opinion / « Consultation  » sur la place de Gaulle

« Consultation  » sur la place de Gaulle

Bonjour,

Reçu ce matin un mail du maire.  Comme on pouvait s’y attendre, le « choix » proposé  se réduit à  l’une des 3 variantes d’un  seul et même projet,  qui plus est présenté de façon que l’on qualifiera poliment de non sincère :  non seulement il n’y a pas de proposition alternative/differente, mais il est impossible de dire que l’on ne veut aucun des 3.

Dominique Guillou

10 RÉPONSES

  • Jean Guy Croland

    C’est bien ça.
    Si vous participez à ce vote vous serez comptabilisé comme approuvant le projet dans l’une des 3 variantes.
    On ne peut donc pas exprimer qu’aucune version ne nous convient (en particulier parce que ce qui est présenté est trompeurs un niveau étonnant; je l’ai écrit hier dans un commentaire) et que si le maire impose cette évolution de la place alors la moins mauvaise serait celle ci ou celle là.
    Donc à ce stade ne faut pas participer .
    Mais il faut que des alternatives apparaissent…

  • C’est bien le problème. Il ne faut participer ni à la consultation ni aux réunions!! Quant aux alternatives, nous pouvons toujours en proposer mais … pour quoi faire??
    Comme je suis optimiste, je me lance quand même.

    Pourquoi limiter un seul côté de la place aux commerces et terrasses,? pourquoi pas les 2. Puisque les commerçants sont très satisfaits de la piétonnisation et de l’augmentation de la fréquentation, créons une vraie place commerçante!!!
    Auquel cas l’axe de circulation devient central …. d’où

    Quel est le devenir de la rue Boucicaut ?(cf CR du groupe de travail sur le Stationnement et la circulation disponible sur les Nouvelles)
    Si ce devenir est piétonnier, ou en tout cas extrêmement limité pour les véhicules, et que la place doit être peu circulante, il faut faire repartir les véhicules par le même chemin, le bas de la rue Boucicaut entre JM Dolivet et la Mairie et créer un rond point devant la Mairie pour redescendre (ce qui était le cas il y a bien des années).

    Enfin, concernant le « pavé » construit en fond de place, un peu d’innovation, dans l’air du temps: un immeuble en escalier descendant doucement vers la hauteur du château d’un côté et le marché de l’autre, avec terrasses arborées, murs végétalisés( bien orientés et bien conçus, pas comme celui du marché!!!), en terrasse vers la place, pourquoi pas avec une restauration (ou autre) en « étage »…
    Quand on voit les réalisations de certains architectes, cela fait rêver, … Sans vouloir construire le Louvre d’Abu Dhabi à Fontenay, il y a mieux à faire qu’un gros pavé !!

    De façon générale, sur ce projet, il n’y a malheureusement ni prospective, ni innovation, ni réflexion globale intégrant avenir de la place, circulation, évolution. C’est vraiment dommage, car on va se retrouver avec une place de l’église bis !!

  • Je suis passée voir la maquette … quelle horreur cet immeuble, on ne voit plus que ça!!
    Quand je pense aux exigences des Bâtiments de France dès que l’on touche à l’extérieur d’un batiment situé dans le périmètre du château, …..
    Quant à la consultation papier, il est toujours possible de ne cocher aucun scenario et de faire un commentaire, contrairement au vote internet.
    Après, ces votes seront-ils comptabilisés? et comment? « sans opinion »?

  • La parole est très libre dans les ateliers. Si cet immeuble ne vous convient pas, il est possible de le dire. L’atelier de ce soir concerne les déplacements. Nous allons forcément en parler. Je pense effectivement qu’il n’est pas très utile de voter à ce stade. Par contre, je pense que de participer aux ateliers peut-être très utile. Pour dire ce qui ne va pas et pour entendre ce que disent les personnes présentes.

  • Encore heureux que la parole soit libre..!
    Regardons l’essentiel. Regardons les maquettes. Qu’est ce qui est le plus fort sur cette place? Qu’est ce qui est le plus visible dans ce projet? L’immeuble de fond de place. Fait il partie de la discussion? NON.
    Vous pouvez toujours le dire dans les ateliers mais ce n’est pas dans les prérogatives des personnes qui animent l’atelier. Donc ça n’a aucune portée. Je leur ai fait personnellement remarquer samedi au marché l’incohérence Plans/maquettes. Elles m’ont confirmé que cela était à voir avec la mairie, le cabinet n’étant pas en charge de cette partie là.
    Alors on peut toujours le dire dans les ateliers, mais ce n’est pas le sujet, donc sans effet. Voir d’ailleurs le commentaire de Mme Tournus sur l’article « Puisque L. Vastel ne veut rien entendre ».
    Bien sûr, on peut toujours discuter de la taille des dalles ou du sens de circulation, c’est intéressant. Mais est ce structurant pour la future place? NON.
    Occupons nous d’abord des points forts, les points faibles nous aurons le temps. L’essentiel pour l’avenir de la place n’est pas sur ces points là. Or c’est sur ces points que l’on veut nous faire réfléchir.
    M. Sevel a raison, en participant on accepte implicitement l’immeuble de fond de place. Et on croit avoir participé à une consultation sur l’ensemble de la place. C’est bien un piège.
    Daniel Marteau

  • Je sais que nous ne sommes pas d’accord. Mais je reste un indécrottable optimiste. Oui ce n’est pas la concertation dont nous rêvions sur un tel projet. Comme d’habitude on soustrait le principal du débat et on veut juste que l’on discute des couleurs… Mais je continue à penser qu’il faut participer et faire entendre chaque fois qu’on nous le demande notre avis même au delà des limites que l’on essaye de nous imposer.
    Prenons deux exemples extrêmes:
    *Personnes ne participent.
    Le maire dit « vous n’avez rien à dire, mon projet est parfait et à l’avenir ça ne sert à rien de consulter car vous ne participez pas ».
    *Participation massive.
    Des personnes s’expriment sur le périmètre, le calendrier étonnant, le vote bizarre le manque de cohérence global etc…. On propose des idées intéressantes, on critique des points importants (même en dehors du périmètre…)
    Des associations font un compte rendu des discussions, il reste une trace.
    Bilan, le maire ne pourra pas dire sérieusement que son projet est parfait. Il pourra éventuellement dire que la concertation a été un franc succès. Tant mieux nous pourrons en réclamer toujours plus.
    Dans cette participation, nous ne sommes pas dupe et nous avons d’ailleurs fait part de nos critiques publiquement. Cela n’empêche personne, en plus, de proposer des alternatives à débattre en toute transparence en ayant profité des ateliers pour entendre des avis/propositions de Fontenaisiens.

    • Si 22 personnes (présence au 1 er atelier) c’est une participation massive… alors oui, ça va certainement faire fléchir le maire!
      Faut il rappeler qu’il n’a tenu aucun compte des pétitions de près de 500 signataires ( Conservatoire rue docteur Soubise) et de 450 (association La boissière). Alors 22 ou 37 ou même 100…!
      Et je veux bien qu’on m’explique comment en parlant du stationnement ou de la circulation (sujet du 2 ème atelier) on va faire remonter le problème de l’immeuble du fond de place qui ne fait pas partie de la concertation? On peut se rappeler le compte rendu du 1 er atelier fait sur un autre blog par un participant: « Pour cet atelier, il ne s’agissait pas de discuter des 3 scénarios présentés lors de la réunion publique du 18 Octobre et disponibles sur le site de la ville ». C’est pas assez clair ça?

      Etant moi aussi terriblement optimiste je veux croire que le maire sera plutôt sensible au peu de participants, comme dans le 1 er atelier ou sur la place du marché samedi matin.

  • Certes ces consultations sont des guignolades, qui ne servent qu’à détourner l’attention des vraies problématiques et à donner l’illusion aux habitants d’avoir un quelconque pouvoir d’infléchir les décisions.
    Le vote, très justement qualifié « d’insincère », ne laisse le choix qu’entre la peste et le choléra… et les ateliers, même si l’on peut y dire ce que l’on veut « librement » sont des brassages de vent, et il n’en sortira rien… car aucune question cruciale n’y est posée!

  • Boulestreau marie- helene

    Je ne veux pas d’ un gros immeuble qui ferme la place et qui écrase la perspective du Château , mais , en réalité , je ne suis consultée QUE sur des points de détail.. Comment et ou faire entendre ma voix ? le contre projet proposé me semble tellement plus astucieux et plus innovant, mais il est passé sous silence dans le Mag de Fontenay . Heureusement  » Osez Fontenay  » nous le montre

    • Plusieurs associations organisent une reunion d’information à ce sujet le 18 décembre. Réservez la date et parlez en autour de vous pour que tout le monde connaissent les alternatives et leurs implications.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés ( obligatoire )