27 novembre 2020 | 17:57
Vous etes ici:  / Libre opinion / Et maintenant, en qui peut-on avoir confiance ?

Et maintenant, en qui peut-on avoir confiance ?

Finalement les 4 listes pendant la campagne qui s’acharnaient pour défendre la vente du Conservatoire, qui déployaient des trésors d’énergie pour faire avaler aux Fontenaisiens que le patrimoine de la Ville comptait pour eux, qu’ils allaient défendre ce patrimoine,  que c’était leur Ville, la Ville qu’ils habitent depuis longtemps, certains depuis l’enfance.

ASSUMER SES CHOIX ?

Les Fontenaisiens avaient fait confiance à des personnes qui avaient réussi à les convaincre que le Conservatoire avait un intérêt au sein de notre Ville, que c’était notre patrimoine, qu’il fallait le protéger (c’était un vocabulaire de choix).

J’ai participé à un début de campagne sur une liste. Liste qui défendait le Conservatoire, comme les autres d’ailleurs. J’ai étudié avec certains artistes ce qu’il était possible de faire pour , d’une part conserver notre patrimoine, et d’autre part attirer des visiteurs dans notre Ville puisque la proximité du RER était une opportunité à exploiter.
L’étude était tournée vers une Fondation. Un artiste de la Ville avait soumis l’idée de donner certaines de ses œuvres à la Ville. Fondation cela veut aussi dire subventions. Le Conservatoire est très grand il pouvait également accueillir des expos temporaires (sachant qu’il faut plusieurs mois avant d’obtenir une date pour exposer à la médiathèque), des ateliers d’artistes, et une idée à étudier sur la possibilité de créer un lieu de partage avec les malades notamment « alzheimer » pour essayer de les sortir d’un environnement fermé et de partager avec les aidants autre chose que les contraintes journalières.

Le projet de l’association du Conservatoire était viable et d’autres idées également, les propositions ne manquaient pas.

Que Monsieur Le Maire change d’avis si rapidement « sans en avertir personne » ce n’est pas joli, joli, que ses adjoints et conseillers, actifs défenseurs du Conservatoire pendant la campagne suivent ce vote c’est plus que navrant.

Je ne sais pas ce qui est le plus courageux, ne pas venir pour ne pas voter pour ou contre, ou venir et voter contre après avoir défendu un projet ?
Mais la finalité c’est que le résultat est identique, les Fontenaisiens sont trompés. Oui ils sont trompés par des personnes qui se disent « protecteur de leur Ville », par ces mêmes personnes qui sont leur voisin, leur ami. Alors, maintenant, en qui pouvons nous avoir confiance  ?

Françoise Létang

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés ( obligatoire )