19 mai 2022 | 04:45
Vous etes ici:  / Libre opinion / La Grande Muette

La Grande Muette

La “grande muette” est le surnom habituellement donné à l’armée française, mais ici, c’est malheureusement de notre municipalité qu’il s’agit.

Essayez de contacter qui que ce soit en cette forteresse imprenable – les élus comme les employés – et vous vous heurterez à un silence assourdissant. Ne pas répondre aux requêtes des administrés semble être la devise de cette fine équipe dramatiquement atteinte de mutisme, de surdité et de cécité.

Mes courriels et mes courriers adressés à certains employés ainsi qu’à certains élus depuis des mois – voire des années – sont toujours en attente d’une quelconque réponse. Quant au formulaire de contact proposé sur le site de la ville, inutile de le remplir : mis à part un bel accusé de réception automatique, vous n’obtiendrez pour tout écho qu’un vide sidéral. À titre d’exemple, ma dernière demande de renseignement date du 26 novembre dernier et j’attends encore…

De toute évidence, certains fonctionnaires municipaux ont décidé de se croiser les bras et d’attendre que l’heure tourne. Je pourrais citer quelques noms, mais la législation me l’interdit formellement, ce qui est fort regrettable. Quant aux élus ils sont tous (sauf une exception à ma connaissance) aux abonnés absents – le maire en tête puisque je suis toujours dans l’attente d’une réponse à la lettre recommandée que je lui ai adressée il y plus de neuf mois…

Pourtant je mentirais si je n’admettais pas avoir reçu un jour une réponse immédiate et circonstanciée de la part de son cabinet. En effet, j’avais eu le malheur de publier un article où je citais nommément certains élus et agents municipaux englués dans leur inaction : j’ai aussitôt reçu un courriel me menaçant de poursuites judiciaires, et l’article a été promptement censuré. Ce qui prouve bien que quand il veut répondre, il peut…

J’m’en-foutisme ? Flemme ? Incompétence ? Difficile de trancher, mais sans doute un peu des trois mélangés… Mais la question qui se pose est de savoir d’où vient cet odieux mutisme puisqu’il n’était pas de mise dans le passé. Le maire en est-il la victime consentante ou l’instigateur volontaire?

Personnellement je pense que le maire est responsable de ce lent pourrissement interne. Bien sûr, on pourra me rétorquer que, noyé dans ses dépenses pharaoniques et ses obsessions de bétonnage intensif, il n’a guère le temps de s’occuper de ses administrés, mais c’est aussi son rôle de contraindre ses agents à effectuer correctement leur tâche et ses élus à sortir de leur torpeur. Ce qu’il se garde bien de faire…

Gérard Denamps

1 RÉPONSE

  • Gilles Mergy

    Cher Monsieur,

    Bien qu’élu de l’opposition, je ferai un descriptif un peu plus nuancé de la situation.
    L’engagement et le sens du service public des fonctionnaires municipaux ne peuvent pas être mis en cause que ce soit dans les crèches, les écoles (ATSEM et personnels des cantines), le centre municipal de santé…
    L’engagement de la majorité municipale est en revanche moins évident. Il est souvent difficile d’obtenir des réponses précises aux questions qu’on pose aux élus même si certains élus font un effort pédagogique. D’autre part, certaines présentations au Conseil municipal y compris sur des sujets majeurs (devenir du site sportif du panorama, devenir de la ZAC des Paradis) sont très insuffisantes.
    Le problème majeur est lié au fait que la majorité municipale semble donner une priorité excessive aux projets de construction immobilière par rapport au traitement des difficultés quotidiennes rencontrées par les Fontenaisiens. C’est effectivement très regrettable.
    Bien à vous

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés ( obligatoire )