22 juin 2021 | 07:07
Vous etes ici:  / Libre opinion / Laurent Vastel est-il le maire de tous les fontenaisiens ?

Laurent Vastel est-il le maire de tous les fontenaisiens ?

Je pensais – sans doute un reste de naïveté de mon enfance ? – que, comme un président élu devient le président de tous les français, un maire élu devenait le maire de tous les habitants de sa ville…

Je me trompais !

Ainsi, quand un événement important se produit dans sa ville, comme l’odieuse agression d’un adolescent, Laurent Vastel choisit de communiquer d’abord sur Facebook. C’est son choix, et sur le principe, je n’ai rien à y redire.

Sauf que… Laurent Vastel interdit à certains de ses concitoyens, dont moi, et même à certains élus municipaux, de lire sa prose sur ce réseau social.

  • Sommes-nous donc des citoyens de seconde zone, indignes de lire les informations que diffuse le maire ?
  • Considère t’il qu’il n’est pas notre maire, et qu’il n’est donc pas tenu de nous informer, au motif que nous étions ses opposants lors des dernières municipales et que nous demeurons dans l’opposition ?

Voilà qui me paraît fort éloigné de l’idéal républicain dont Laurent Vastel ne cesse de se réclamer…

Pour ma part, je ne concède rien à la censure ou à l’exclusion : comme tous les fontenaisiens, Laurent Vastel et ses amis peuvent lire sans barrière tous les textes que je rédige, quel que soit le média sur lequel ils sont publiés.

Michel Giraud

2 RÉPONSES

  • Gilles Mergy

    Je partage votre analyse Michel.
    Dans sa communication FB publiée à l’issue du drame aux Blagis, Laurent Vastel en a profité pour asséner des contre-vérités sur le fait que l’opposition ferait des recours juridiques pour empêcher son projet de démolition-reconstruction du quartier. C’est bien entendu faux. Mais comme Laurent Vastel m’a bloqué de même que les autres élus de l’opposition, je n’ai pas pu en prendre connaissance directement. Il a fallu qu’un Fontenaisien m’en informe.
    Dans une démocratie représentative normale, l’exécutif veille à informer aussi son opposition.
    Dans notre commune, l’exécutif veille surtout à ne pas informer l’opposition y compris lorsqu’il l’attaque frontalement.
    Ce sont des pratiques d’un autre âge et je m’étonne que les élus modérés et courtois qui ont rejoint cette majorité municipale ne les dénoncent pas.
    Gilles Mergy

  • Alain Lhémery

    Hypothèse : si des élus modérés et courtois ont rejoint cette majorité, ces qualités leur valent peut-être également d’être “bloqués” par le maire. Ainsi non-informés, ils ne sont pas en mesure de dénoncer ses pratiques.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés ( obligatoire )