25 juin 2024 | 03:33
Vous etes ici:  / Libre opinion / Le mois du vélo à Fontenay-aux-Roses ?

Le mois du vélo à Fontenay-aux-Roses ?

La Une de Le Mag Fontenay-aux-Roses de mai 2023 consacrée au vélo : un événement !

Il faut dire que c’est sûrement plus vendeur qu’une Une consacrée au budget, pourtant le dossier du mois. Pas la peine de trop afficher l’augmentation vertigineuse de la taxe foncière…

Cessons d’être caustique, et intéressons-nous au contenu.

Déception ! Il tient en une seule page. Il en faut six pour tenter de justifier la hausse des impôts…

Re-déception ! Uniquement des annonces d’événements (c’est bien si cela peut donner l’envie de monter sur un vélo) mais aucune annonce structurante : pas de nouvelle(s) piste(s) cyclable(s), pas de parking vélo sécurisé près du Tram 6, rien sur la circulation à vélo en centre-ville, etc.

Je regrette de ne pas avoir été consulté sur le programme d’animations de ce mois. J’en aurais proposé au moins deux autres :

  • Une courte randonnée à vélo « À la découverte des pistes cyclables de la ville » ;
  • Des ateliers « Apprendre à rouler à contre-sens quand les automobilistes ne savent pas que vous en avez le droit ». On aurait pu faire des exercices pratiques rue Boucicaut et rue Boris Vildé, pour ne citer que deux des rues où je circule régulièrement.

Encore une occasion ratée.

On ne s’étonnera pas ensuite que Fontenay-aux-Roses soit la ville la moins bien classée du Territoire au classement des villes vertes du journal Le Parisien… La ligne « investissement pour favoriser les déplacements à vélo » n’a pas dû rapporter beaucoup de points…

Michel Giraud

1 RÉPONSE

  • Je trouve positif que la Ville consacre de l’attention au vélo car ça fait partie de la construction d’une culture vélo. Le challenge vélo est une très bonne idée qui encourage les Fontenaisiens à rouler à vélo et à montrer que l’usager à vélo existe à FAR (merci à Mohamed Houcini). Ce qui est très gênant en revanche est le fait que le maire veuille tout faire pour le vélo sauf l’essentiel : lui permettre de se déplacer à vélo en le protégeant avec des pistes cyclables. Car il est contre le principe de pistes cyclables là où il y en a le plus besoin : sur la RD63 (Dolivet). Avec cette communication très vélo dans le Mag le maire fait croire aux habitants que FAR oeuvre pour la sécurité du vélo. Mais peu savent qu’il vient d’expliquer au Monde pourquoi il est contre le vélo et les pistes cyclables : selon lui, les cyclistes sont des extrémistes qui roulent à 40 km/h et qui veulent couper tous les arbres. Ce double discours est une injustice faite aux enfants et citoyens de notre ville, qui ont le droit de pouvoir se déplacer en sécurité dans toutes les rues de notre territoire. Je vous invite à écrire à Laurent Vastel pour lui demander des pistes cyclables pour nos enfants et pour les automobilistes qui veulent se déplacer à vélo aussi : Laurent.vastel@fontenay-aux-roses.fr. Ses propos dans le Monde: https://www.nouvellesdefontenay.fr/les-10-positions-anti-velo-de-fontenay-aux-roses-par-stein-van-oosteren/

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés ( obligatoire )