5 octobre 2022 | 20:58
Vous etes ici:  / Libre opinion / Mon bilan lecture du deuxième trimestre 2022

Mon bilan lecture du deuxième trimestre 2022

Les livres que j’ai particulièrement aimés :

Romans français :

  • Le bal des cendres, Gilles Paris, Plon : intrigant roman chorale au pied du Stromboli.
  • Grossir le ciel, Franck Bouysse, La manufacture de livres : intéressant roman de terroir.

Romans étrangers :

  • Azami, Aki Shimazaki, Babel : écriture simple et poétique.
  • Te retrouver, Fabio Volo, Michel Lafon : parcours initiatique de deux frères.
  • Vies et mort de Lucy Loveless, Laura Shepherd-Robinson, 10/18 : noblesse et bas fonds de Londres au 18ème siècle.

Polars :

  • Requiem pour une république, Thomas Cantaloube, folio policier : policiers et barbouses à la naissance de la Vème République.
  • Parasite, Sylvain Forge, Mazarine : un thriller technologique.
  • Surtensions, Olivier Norek, Michel Lafon : prisons et rues du 93.

Poésie :

  • Violette sur l’herbe à la renverse, Lana Del Rey, Seuil : poèmes illustrés.

BD :

  • Celle qui parle, Alicia Jaraba, Grand Angle : à la découverte d’une jeune indienne.
  • Après la rafle, A. Delalade/L. Bidot/J. Weismann, Les Arènes BD : rafle du Vel’ d’Hiv’ et devoir de mémoire.

Divers et essais :

  • Hip Hop 360 : catalogue de l’exposition à la Philharmonie.
  • La ruine de sa demeure, Mathieu Pernot, Fondation HCB/Atelier EXB : photos de M. Pernot et de son grand-père.
  • Les grandes oubliées, Titiou Lecoq, L’Iconoclaste : pourquoi on parle si peu des femems dans les livres d’histoire…

Les déceptions du trimestre :

  • L’assassin au bout du couloir, Nana Malone, Kobo Originals : sans intérêt.
  • Toute une expédition, Franzobel, Flammarion : lourde tragi-comédie historique.
  • et recoudre le soleil, Gaëlle Josse, Notab/Lia : poésie décousue.

Michel Giraud

2 RÉPONSES

  • Marie-Hélène Boulestreau

    Bonjour. Je suis vraiment bluffée par votre capacité de lecture ! Merci de nous en faire profiter, mais je ne me sens pas capable de suivre…

  • Véronique Fontaine Bordenave

    Prémonition ?
    Je l’ignore.
    C’est avec appétit que j’ai littéralement dévoré “Ravage” de Barjavel courant juin.
    Pas du tout amateur de roman d’anticipation, j’ai refermé ce livre avec tristesse.
    Quelle (mauvaise) surprise de constater, avec les différents événements climatiques estivaux, à quel point il est d’actualité et combien je ne me trompe pas quand je refuse le tout électrique, tout-électrique que je perçois comme une catastrophe écologique et humaine.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés ( obligatoire )