23 août 2019 | 20:21
Vous etes ici:  / Libre opinion / 1984 à Fontenay aux Roses

1984 à Fontenay aux Roses

Dans le fameux livre de Georges Orwell, Big Brother faisait réécrire l’histoire passée pour qu’elle coïncide avec son discours et ses objectifs du moment.

A Fontenay, non seulement la municipalité réécrit l’histoire des mandats de Pascal Buchet pour la noircir afin de tenter de mieux valoriser son –maigre – bilan mais elle va jusqu’à effacer les photos des élus de l’opposition des affiches collées sur les panneaux officiels.

Nier l’existence de l’autre parce qu’il n’est plus dans la ligne politique du moment ou parce qu’il s’oppose à la volonté du pouvoir en place, seuls les plus grands dictateurs de l’histoire ont osé le faire en effaçant au fur et à mesure les dirigeants déchus ou les opposants des photos officielles. M. Vastel et son équipe seraient ils de la même trempe ?

Tous les grands principes affichés par cette équipe municipale en début de mandat (respect de l’opposition, attachement à la démocratie participative…) sont en train de voler en éclat.

Cela ne témoigne pas de leur part d’une grande sérénité alors que leurs actions pour dynamiser notre ville échouent lamentablement : l’installation annoncée à grand coup de publicité d’un kiosque à journaux qui a fermé au bout de quelques semaines (avec une annonce sur le « bon coin » pour trouver un repreneur) illustre cet échec patent.
Qui sera le prochain à être supprimé des photos officielles ? Un élu rebelle de la majorité ? Les paris sont ouverts en tout cas.

Gilles Mergy
Conseiller municipal

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés ( obligatoire )