23 août 2019 | 20:11
Vous etes ici:  / Libre opinion / Corrigez moi si je me trompe

Corrigez moi si je me trompe

Je lis cette lamentable affaire de fermeture ce classe et la « timidité », du maire pour voter le voeu des Associatifs .

Mais corrigez moi si je me trompe, n’y aurait-il pas une petite investiture  LREM à la clef? 

Sérieusement, vous voyez M Vastel aller faire un vœu aujourd’hui contre une décision du gouvernement ?

Et vous imaginez M Lafon donner raison aux parents d’élèves contre la bande à Manu, lui qui rame comme un malade pour assurer l’étiquette LREM à L. Vastel. 

Une investiture LREM ça vaut bien 1 ou 2 classes de moins en banlieue, non.

Mais je peux vous dire ici, parents d’élèves et Associatifs, qu’il y a une lumière une solution à vos problèmes .

Car oui, un seul acteur local détient le sésame. Un seul peut vous défendre. Celui qui a l’intérêt de la circonscription comme unique objectif, l’implication dans la vie de Fontenay chevillée au corps, la motivation locale au bout de la galette. 

Oui, écrivez vite à notre député, il ne vous répondra pas – il répond jamais quand on lui écrit – mais le lendemain il en cause à France Culture dans une émission sur ses copains Montesquieu, Tocqueville et la Loiseau, et hop ça va vous dépatouiller l’affaire en 2 coups de cuillère à pot. 

Essayez, ça mange pas de pain ( ni de galette) . 

Votre conseiller en classe primaire, 

Jean Guy Croland 

1 RÉPONSE

  • Après l’élection du Président de la république actuel, Laurent Vastel, qui avait soutenu François Fillon, ne cessait de critiquer son « mépris » pour les collectivités locales et les contraintes financières que le gouvernement imposait à ces dites collectivités locales. Cela lui permettait d’ailleurs de « justifier » son augmentation massive des impôts de 20% en 2016.
    Je partageais d’ailleurs le constat de Laurent Vastel sur le premier point. En ce qui concerne les dotations de l’État aux collectivités locales, elles n’ont pas baissé depuis 2017 mais l’Etat a imposé en contrepartie une contractualisation et un encadrement des dépenses aux plus grosses collectivités (Fontenay-Aux-Roses n’est pas concernée).
    Pendant deux ans, Laurent Vastel a imputé la responsabilité de la mauvaise gestion de la commune et du non avancement des projets à la terre entière (et principalement à son prédécesseur et à l’Etat).
    Et puis soudainement, Emmanuel Macron est devenu beaucoup plus fréquentable.
    Ceux qui pensent que c’est parce que En marche a fait 30% aux européennes et l’UDI 2,8% sont des mauvaises langues. C’est uniquement par conviction politique que Laurent Vastel soutien de Valérie Pécresse (elle même très opposée à Emmanuel Macron) a opéré ce changement.
    Traduction concrète : Laurent Vastel a refusé de mettre aux voix les deux vœux pourtant consensuels déposés par Pascal Buchet sur la privatisation d’Adp et la situation des urgences hospitalières et il est très très en retrait sur la question des fermetures de classe.
    Les élus doivent avoir des convictions fortes pour leur ville et ne pas changer d’avis en fonction du vent ou de leur seul intérêt électoral.
    Gilles Mergy
    Conseiller municipal d’opposition

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés ( obligatoire )