18 juillet 2019 | 23:59
Vous etes ici:  / Libre opinion / Municipales 2020 à Fontenay-aux-Roses : pour LREM, soutenir Laurent Vastel serait une faute politique lourde !

Municipales 2020 à Fontenay-aux-Roses : pour LREM, soutenir Laurent Vastel serait une faute politique lourde !

Voilà qu’il se murmure que Laurent Vastel, maire UDI de Fontenay-aux-Roses, aurait décidé de se rallier au président Macron, et que LREM pourrait soutenir sa candidature à un second mandat municipal.

Si l’on se place dans la peau du maire sortant, la manoeuvre est évidente.

Divine surprise, il est élu en 2014 à la tête d’une coalition hétéroclite, allant de la droite classique à des dissidents socialistes, qui n’a cessé de se déliter depuis lors.

Ses chances de réélection sur la base de son électorat de droite traditionnel sont quasi nulles. Les scores de la droite et du centre droit à Fontenay-aux-Roses lors des dernières élections  ne lui laissent aucun d’espoir : F. Fillon atteint tout juste les 20% au premier tour des présidentielles ; LR et UDI totalisent à peine 10% lors des européennes.

Il n’aurait pas été élu en 2014 sans dissidence à gauche, et la gauche modérée est aujourd’hui exsangue (Glucksman et Hamon ensemble ne représentent que 11% des fontenaisiens aux européennes). Il ne peut pas compter sur le soutien d’EELV (près de 20% à Fontenay aux européennes) qui a déjà rejoint les Ateliers Fontenaisiens derrière Gilles Mergy.

Sa seule chance d’exercer un second mandat de maire est donc bien d’obtenir le soutien de LREM (arrivée en tête à Fontenay avec près de 30% aux européennes).

Mais LREM peut-elle soutenir le maire sortant ?

Rappelons qu’avant de se porter candidat à la mairie de Fontenay-aux-Roses, Laurent Vastel a tenté sa chance, et échoué, dans plusieurs autres villes.

Pendant sa campagne de 2014, il a fortement raillé, et continue de le faire, l’immobilisme de la municipalité précédente, non sans quelques raisons. Mais cinq ans plus tard, l’argument ne porte plus. Qu’a t’il fait de plus en quatre ans ? Il n’échappe à personne que la frénésie de chantiers actuels n’a commencé qu’à deux ans des futures élections municipales…

Que propose t’il en matière de rénovation de la démocratie locale ? Des comités de quartier, déjà en place depuis longtemps, mais qui peinent à exister, faute de vrais pouvoirs.

En dehors de l’anathème à l’encontre de ses probables concurrents, quels projets de transformation de la ville propose t’il aux fontenaisiens ? Préfère t’il rester dans le flou, comme en 2014, pour ensuite imposer ses vues sans réelle concertation ?

Par ses pratiques politiques, Laurent Vastel est un homme du passé. Il ne porte pas les valeurs de dialogue, de transformation et de rénovation de la société voulues par le président Macron et LREM.

Le soutenir lors des prochaines municipales serait pour LREM une lourde faute politique !

Michel Giraud

2 RÉPONSES

  • Ne vous inquiétez pas pour lui. Il soutenait Bruno Lemaire, puis Fillon et maintenant Macron.
    Mais la représentante de LREM est Madame Bekiari. Mais a-t-elle rallié Laurent Vastel? Alors qu’elle était sur la liste de monsieur Buchet.. À moins que Monsieur Lafon, issu de la gauche de la gauche, passé par le PS, mais qui s’est allié à des gens très à droite de la liste Vastel, lui même centriste…
    Ça ressemble à un tellement bon gloubiboulgua électoral. Et faites confiance à cette équipe pour essayer d’en manger.
    J’espère juste qu’un nouveau vent soufflera en 2020 sur notre ville.

  • Connaissant certains militants LREM sincères et mobilisés, une telle décision serait sûrement mal perçue, à moins que la future liste soit profondément renouvelée pour y intégrer les marcheurs parmi les plus motivés. Mais du coup cela signifie se séparer d’une partie des élus actuels, ce qui n’est pas très fair play pour une équipe sortante avec des adjoints tout aussi mobilisés (et quoiqu’on puisse penser de leur action). Un vrai crève cœur à venir pour l’équipe actuelle. C’est bien pour cela qu’une liste doit se monter autour d’un projet et des compétences, pas de cuisine politique. C’est tout le pari des ateliers fontenaisiens et d’EELV…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés ( obligatoire )