13 décembre 2019 | 13:40
Vous etes ici:  / Finances / Contrat départemental : de la com pour tromper les Fontenaisiens mais pas un euro de plus qu’avant !

Contrat départemental : de la com pour tromper les Fontenaisiens mais pas un euro de plus qu’avant !

A lire le dernier magazine municipal, le nouveau conseiller départemental – maire de Fontenay aux Roses serait un héros des subventions arrachées à son ami Patrick Devedjian. Qu’en est-il réellement ?

Le Département a engagé depuis plusieurs années un processus de contractualisation avec les communes afin d’alléger les démarches administratives pour leur verser l’équivalent des subventions précédemment attribuées sans un euro de plus.

C’est ainsi qu’en 2013, j’avais engagé la ville dans un contrat triennal (2013-2015) concernant les subventions départementales en investissement. Fontenay aux Roses y avait intérêt car j’avais obtenu d’importantes subventions d’investissement de la part du Département depuis 2010 en particulier pour la création du nouveau marché. C’est ainsi que j’obtenais pour la ville 3,05 millions d’euros pour plusieurs projets :

1 – rénovation du chateau Sainte-Barbe avec la création de la maison des associations 600.000 €
2 – création d’un terrain de foot en synthétique au Panorama 300.000 €
3 – restructuration de l’office et de la salle de restauration de l’école des Renards 100.000 €
4 – ouverture de nouveaux berceaux avec l’extension de la crèche Oasis 50.000 €
5 – gros travaux à l’école du Parc 300.000 €
6 – création d’un 6ème gymnase 400.000 €
7 – embellissement de la place du Général de Gaulle 700.000 €
8 – rénovation et extension de la crèche Fleurie 300.000 €
9 – mise en synthétique du terrain de rugby de la coulée verte 300.000 €

Nous avions déjà réalisé avant les élections municipales de mars 2014 les 5 premiers projets pour un montant de subvention de 1.350.000 € et devions commencer la réalisation des 4 derniers en 2014 et 2015 pour un montant de subvention de 1.700.000 € mais que la nouvelle municipalité a abandonnés préférant les attribuer comptablement et donc très artificiellement (puisque nous avions déjà l’engagement de ces subventions) à des nouveaux projets comme la rénovation à prix d’or (près de 2 M€) de la place de l’église afin de laisser croire aux Fontenaisiens qu’elle ne coûte pas autant aux contribuables…

Le nouveau contrat triennal 2016-2018 ne fait en réalité que reprendre les 1.7 M€ non versés en les additionnant à la somme reconduite de 3 M€ sur 3 ans, soit 4,7 M€.

L’actuelle municipalité a aussi souhaité ajouter un contrat en fonctionnement sur la base de ce qui était déjà versé dans les années précédentes à l’euro près à la ville ou aux associations fontenaisiennes pour un montant proche de 0.8 M€. Je suis d’ailleurs intervenu au Conseil municipal pour que les subventions départementales continuent à être versées à même hauteur aux associations qui en bénéficiaient précédemment. Le récent appel à projets associatifs lancé à grand bruit par la municipalité avec cet argent que la ville reçoit à leur place laisse transparaître une réelle crainte d’une attribution désormais décidée au bon vouloir de la municipalité dont on connait les dérives clientélistes.

Quoiqu’il en soit, les 5,5 M€ (4.7 en investissement + 0.8 en fonctionnement) annoncés en grande pompe par M.Vastel ne sont que la continuité de ce que versait le Département à la Ville et à ses associations depuis 2010 et sans un seul euro de plus !

Et d’ailleurs si ce n’était pas le cas, pourquoi ont-ils alors décidé une augmentation sans précédent des impôts locaux de 10 % cette année pour tous les habitants ? Ils vous diront (encore de la com trompeuse) que les taux ne bougent pas mais oublieront de vous dire qu’ils ont divisé par 2 l’abattement général à la base dont bénéficiait chaque Fontenaisien avant leur arrivée !

Ont-ils d’ailleurs oublié qu’ils ont bénéficié puis dilapidé l’importante somme (9.5 M€) que j’avais obtenue de haute lutte dans le conflit fiscal qui nous opposait à l’Etat au sujet de l’ancienne TP du CEA ? Mais là pas un mot dans le magazine municipal, ni même accepter le droit de réponse que je leur avais fait parvenir à ce sujet.

Responsables, nous avons voté ce contrat départemental mais pourquoi trompent-ils les Fontenaisiens ? C’est décidément une manie de l’actuelle municipalité qui décide tout seule (rejetant la démocratie participative que nous avions mise en place) au lieu d’assumer ses propres choix essentiellement immobiliers.

Pascal Buchet

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés ( obligatoire )