19 août 2018 | 15:52
Vous etes ici:  / Libre opinion / Debat d’orientation Budgétaire 2018

Debat d’orientation Budgétaire 2018

DOB 2018 : un budget qui ne s’équilibre que par l’explosion des impôts et des tarifs depuis 2015, un investissement en baisse et une dette qui repart à la hausse…

Le débat d’orientations budgétaires sera donc présenté cette année lors du conseil municipal du 12 février par une municipalité devenue minoritaire dans la ville.

Que constatons-nous ?

Après avoir mis les finances de la commune dans le rouge (déficit de fonctionnement – 1.5 M€ cumulé en 2014 et 2015, ce qui n’était jamais arrivé depuis des décennies à Fontenay !), l’actuelle municipalité est enfin revenue à un résultat positif. Le budget aurait sinon fini sous tutelle de la Préfecture.

Comment ont-ils fait pour revenir à l’équilibre après leur gestion calamiteuse des 2 premières années ? Chaque Fontenaisien le sait : ils ont fait exploser les impôts locaux (4 fois plus que la baisse des dotations de l’Etat désormais stabilisées) et les tarifs des familles depuis 2015. Ils annoncent les maintenir toujours aussi élevés en 2018 (hormis les foyers qui vont bénéficier de la suppression partielle de la taxe d’habitation mais dont on ne sait encore qui paiera sa compensation…).

Côté investissement, le constat n’est pas plus brillant : une baisse drastique de l’investissement avec 2 ans de retard cumulés pour la plupart des travaux, leur choix d’une dépense pharaonique pour la seule place de l’église (1.8 M€) et de nombreux autres gaspillages, un investissement divisé par deux dès leur arrivée (3 M € seulement) et qui peine ( 5,2 M€ sur 3 ans) à rattraper la moyenne d’investissement réalisé lors du précédente municipalité (à savoir 6 M € par an). Et malgré cette baisse de l’investissement, la dette de la ville repart à la hausse !

Et dire que nous leur avions laissé un chèque « dit du CEA » de plus de 9 M€ dans le litige que nous avions remporté face à l’Etat, un chèque lui aussi gaspillé car il faut bien se rendre à l’évidence aucun service public n’en a bénéficié tout au contraire, ils les ont aussi diminué (petite enfance, enfance, jeunes, emploi, associations, sports, culture …)

J’oubliais la « cerise sur le gâteau » de ce Conseil municipal, une délibération pour rembourser la CGT de 1.346 € par faute de la municipalité de ne pas avoir fourni dans les délais un passeport pour un voyage syndical suite à un « problème technique »…

Morale qui s’applique parfaitement à cette triste municipalité au regard de leurs critiques passées:
« il est plus facile de critiquer que de faire »

Pascal BUCHET
Maire honoraire de Fontenay-aux-Roses

1 RÉPONSE

  • Madame Duval vous êtes surprenante. En lisant vos différents messages vous avez finalement circulé rue des Potiers, sur le centre ville, sur les Blagis, sur les Pervenches, vous avez vu les rues fermées alors que celles-ci sont sur le haut de Fontenay. Heureusement que la circulation y était presque impossible.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés ( obligatoire )