18 octobre 2018 | 07:21
Vous etes ici:  / Libre opinion / Des intuitions justes, une mise en œuvre poussive et une méthode désastreuse

Des intuitions justes, une mise en œuvre poussive et une méthode désastreuse

Je ne prétends pas, en tant qu’élu de l’opposition, être le mieux placé pour porter un jugement objectif sur l’action du Maire et de son équipe. Je voudrais néanmoins revenir sur les trois premières années de leur mandat.

Je suis le premier à reconnaître que le Maire et son équipe municipale ont eu quelques intuitions justes pour dynamiser la ville tant au niveau du centre-ville que des quartiers plus périphériques. Ils ont notamment considéré à juste titre qu’il était nécessaire de privilégier une approche globale au niveau de l’habitat, des équipements publics et des commerces.

Mais malheureusement ces intuitions justes n’ont pas réellement débouché sur des actions concrètes. Pourquoi ?

Pour plusieurs raisons :

– Un prisme idéologique surprenant de la part d’une coalition présentée comme transpartisane par le Maire. Il a fallu ainsi presque 3 ans pour que l’équipe municipale arrête de considérer que l’arrivée de nouveaux habitants aisés voire riches allait permettre de résoudre comme par magie toutes les difficultés de la ville.

– Une équipe hétérogène : si les élus de la majorité sont plutôt sympathiques, seuls quelques-uns sont présents sur la ville et maitrisent leurs dossiers. La plupart ne viennent qu’au Conseil municipal et certains n’habitent d’ailleurs plus sur la ville.

– Une gestion des priorités déficientes : l’absence de programme de cette équipe a ralenti l’élaboration des grands projets municipaux. Mais, au lieu d’en profiter pour rénover le patrimoine et améliorer la qualité des équipements publics sur la base du travail de préparation réalisé avant 2015, ils n’ont quasiment rien fait pendant 2 ans à l’exception de la rénovation à prix d’or de la place de l’Eglise.

– Une conception « moyenâgeuse » de la démocratie locale : ils ont coché toutes les cases de l’instrumentalisation de la démocratie locale et de la concertation citoyenne : présentation tardive et tronquée des projets, transformation des conseils de quartier en chambres d’enregistrement, non-respect des promesses de campagne…

Alors que cette équipe aurait pu illustrer une nouvelle étape de l’action politique locale, elle ne symbolise que l’échec d’une vision obsolète de la politique dans laquelle les élus décident seuls, sans concertation et sans analyse réelle des enjeux.

Gilles Mergy
Conseiller municipal
Ancien Maire adjoint

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés ( obligatoire )