19 décembre 2018 | 05:49
Vous etes ici:  / Libre opinion / Deux maires de villes voisines, deux gestions de la ville totalement opposées

Deux maires de villes voisines, deux gestions de la ville totalement opposées

Un article début août dans ce blog montrait la différence de gestion entre les maires de Sceaux et Fontenay-aux-Roses.
Il prenait l’exemple du bâtiment du «Conservatoire» de la rue Soubise à Fontenay et de celui de «l’Amiral» à Sceaux. Tous deux en attente d’un futur, l’un fermé depuis 2 ans 1/2,  l’autre mis à disposition des habitants.
Je propose un nouvel exemple : les projets de gymnases.
Sceaux: un projet de 8 million € dont 50% seulement à la charge de la ville, 2400 m2 de surface totale intérieure dont 75 %  consacrée au sport auxquels s’ajoutent 2000 m2 d’installations sportives extérieures. Et surtout un projet élaboré depuis le démarrage de l’idée avec les Scéens et en particulier les associations sportives.
Fontenay-aux-Roses :  6,5M€ à minima (à noter 4,5 M€ votés au Conseil Municipal de juille avant d’avoir le résultat de l’étude de faisabilité qui en rajoute…2M€!) dont 4 M€ à la charge de la ville, moins de 1100 m2  de surface sportive intérieure (presque sans aucune augmentation par rapport à aujourd’hui, seuls 100 m2 de salle de musculation), mais un club-house avec bar et terrasse une salle de réunion, des grandes allées de circulations !  Donc quasiment pas de surfaces supplémentaires à caractère sportif.
Et surtout, une décision prise avant même que soient lancées en grande pompe «Les Assises du Sport» .
En résumé :  2 projets :  2400 m2 pour 8 M€ (dont 4 à charge de la Ville) et une décision partagée face à 1000 m2 pour 6,5M€ (dont 4 à la charge de la ville) et une décision sans consultation.
Deux gestions différentes : un projet sportif et partagé d’un coté, un trompe l’oeil onéreux décidé avant toute consultation de l’autre.
Si on se rappelle la façon dont une ville a géré l’espace «l’Amiral» et l’autre le «Conservatoire Soubise», on se dit que la préoccupation des habitants n’est vraiment pas au centre des occupations de l’équipe fontenaisienne malgré ce que l’on nous rabâche.
Pascal Renault

1 RÉPONSE

  • Article particulièrement éclairant. Je considère que la réalisation d’un équipement sportif polyvalent est prioritaire dans notre commune. Notre équipe avait engagé un plan de rénovation pluriannuel des installations sportives mais on n’avait en revanche pas pu construire cet équipement car il avait fallu faire des choix (médiathèque, cuisine centrale, …).
    Laurent Vastel a été élu en promettant un gymnase supplémentaire et sa promesse se transforme en : « je fais des aménagements à la marge sur le gymnase du parc pour un coût colossal ».
    C’est le mauvais choix par excellence : on utilise une part majeure de notre capacité d’investissement pour une valeur ajoutée proche de 0 : le seul équipement créé est une salle de musculation de 100m2 en concurrence avec une offre existante sur la ville.
    Quelle est la rationalité de cette décision ? Objectivement nulle. Elle permet juste au maire et son équipe de laisser penser qu’ils agissent et de le matraquer sur tous les outils de la communication de la ville.
    Une conception moyenâgeuse de l’action publique.
    Il est temps de passer à une autre étape.
    Gilles Mergy
    Conseiller municipal
    Ancien maire adjoint chargé des finances

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés ( obligatoire )