13 novembre 2019 | 04:19
Vous etes ici:  / Coup de gueule / Libre opinion / « Devinez qui je suis ? »

« Devinez qui je suis ? »

J’ai la sensation en lisant les articles et commentaires du blog depuis quelques temps de ne plus être à Fontenay-aux-Roses mais à Venise : « derrière mon lou devinez qui je suis », et je ne pense pas à la chanson, je pense à la multiplication de pseudos utilisés avec le début de cette nouvelle campagne municipale.

Ce que je trouve désolant c’est que sous prétexte de ne pas mettre son nom, on puisse écrire n’importe quoi sur n’importe qui.

Ce que je trouve navrant c’est que sur le fond, ça manque de consistance.

Oui, la chartre du blog est respectée et nous ne pouvons pas refuser les articles et les commentaires concernés, nous sommes d’accord, mais à ce rythme nous ne distinguerons plus, dans un avenir proche, le blog « Osez-Fontenay » de celui de « Fontenay-aux-Roses Avenir » !

Françoise Létang

4 RÉPONSES

  • En phase avec vous, Madame.

  • Il y a en effet quelques contributions qui reposent sur une logique de billard à XX bandes et on finit en effet par s’y perdre
    Il me semble toutefois que contrairement à celles publiées sur l’autre blog cité par Mme Létang, toutes ou presque apportent un éclairage utile dans le cadre de la campagne.

  • Je partage totalement ! Les courageux pseudo devraient sortir du bois par respect pour les fontenaisiens. Cela paraît la plus élémentaire transparence !

  • Pas vraiment un commentaire mais plutôt une constatation. Que fait monsieur Vastel lorsqu’on lui fait part de la situation d une femme est expulsée de son appartement. Deux enfants à la rue. Le maire dit qu’ il n’a pas de logement dans sa poche. C’est vrai. Les organismes sociaux expulsent tous les jours des femmes et des enfants.
    Bien sûr un rendez-vous est pris avec le service social de la mairie très à l’écoute qui estime que dans 6 mois, un an le problème sera réglé….. En attendant on dort ou ? On essaie de rester digne. Déjà 10 jours de démarches tous azimuts restée vaines.
    N’y a t il vraiment pas à Fontenay un petit logement de la mairie pouvant accueillir une femme qui travaille
    On nous dit non… Je n’y crois pas. Dormez bien braves gens.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés ( obligatoire )