18 juillet 2019 | 23:58
Vous etes ici:  / Libre opinion / Les municipales 2020 à Fontenay ? Le « tout à l’ego »

Les municipales 2020 à Fontenay ? Le « tout à l’ego »

Amis Fontenaisiens, bonjour.

Nous voilà donc à 9 mois des municipales et déjà les manoeuvres politiques ont commencé.

Elles ont donné lieu à une première analyse dans l’excellent blog « Ateliers Fontenaisiens » de Gilles Mergy qui reste toutefois un aimable blog provincial à côté du monument de la presse écrite au destin national qu’est Osez Fontenay.

Spécialiste en stratégie de bidouillage politico municipal local, j’ai maintenant une vision extrêmement claire de la campagne de mars 2020 à Fontenay. Partageur, je vous livre ici toutes les données de ma réflexion avant la bataille du « tout à l’ego » ( désopilant) qui se dessine.

Aujourd’hui, la 1 ère partie : La majorité municipale:

L’édile sortant qui se démène comme un beau diable avec l’argent de nos impôts pour essayer d’accélérer les travaux de façade, même s’ils coûtent très très cher et entrepris sans l’avis des Fontenaisiens, dans le but d’alimenter en belles photos le mensuel local bien pensant pour sa campagne électorale, bien sûr après qu’il aura enfin fait taire, en mobilisant tout l’appareil judiciaire français aux frais là aussi du contribuable, le blog Osez Fontenay qui publie de lamentables images à ne pas mettre sous les yeux des ados déjà traumatisés par d’ignobles diffamations, l’édile donc, renforcé dans ses convictions par le score mémorable de son parti aux Européennes où il a largement devancé son seul concurent direct, le parti animaliste de Titi et Gros minet avec 230 voix sur 15000 électeurs Fontenaisiens, l’édile donc, présentera une liste quasi identique à l’actuelle aux disparus de la cité près ( Jules, si tu nous regardes …). Liste riche de l’appui de grands démocrates locaux reconnus pour leur capacité à se taire et signer tout ce que l’édile leur demande, de poètes ottomans, de spécialistes en fontaines et miroirs d’eau, de chefs de projets d’exceeeeelence qui sont d’ailleurs abandonnés en cours de route, d’adjoints qui font le tour de la sphère politique pour conserver une indemnité, de maitres en réalisations de bon goût et de bétonniers compulsifs .

A n’en pas douter au vu des signes qu’il donne de ci de là, émoustillé par la brillante performance du LR philosophe politicien aux yeux bleus militant contre l’ IVG  qui a séduit 600 Fontenaisiens sur 15000 inscrits, le caporal chef adjoint aux Monuments aux morts (Présenteeeez, Armes!) se prépare à s’émanciper en s’éloignant de l’édile en cours pour re-créer une liste plus à droite de type L.R. pur et dur lui permettant ainsi de redire comme en 2014 tout le mal qu’il pense de la plupart de ceux qui sont ses collègues aujourd’hui. Il sera soutenu probablement par le spécialiste Fontenaisien des applications informatiques de gommage rapide de blogs le week end,  un support toujours précieux dans ces périodes troubles de diffamations aggravées (Repos!).

N’oublions pas ici l’avocat local  fort de son slogan « il est du cru, il a du cran , le retour de la droite à Fontenay » comme si on en avait déjà pas suffisamment de droite à Fontenay, nous affublera aussi d’une liste qui se positionnerait en double droite de l’ex Wauquier, anti l’edile, anti le caporal chef, voire anti lui-même  s’il se laisse emporter par son élan et son bagout.

Le Modem/UDI, encore un peu uni mais déjà plus tout à fait proposera une liste au centre du milieu, un peu plus concerné par Fontenay que leur supposé ex mentor le discret député radiophonique, ce qui nous en conviendrons n’est pas d’une grande difficulté. Mais écartelé par, l’un qui a fait la précédente campagne de Vastel et qui veut la refaire, l’autre qui ne l’a pas faite et qui n’est pas prêt de la faire et la troisième ex gauche socialo internationale et qui pourrait la faire -si on la retrouve- … ou pas la faire, le risque d’une triple liste, l’une centre droite droite ( Bayrouieux Lafargien) l’autre très différente droite centre droite (Lafargeux-Bayrouyen) la troisième, quasiment séditieuse, droite droite centre, n’est peut être pas à exclure. C’est riche au centre.

Pointe alors notre « plus ancien 1 er adjoint socialiste » tu meures, puis « plus anti Buchet » tu meures, puis « plus indépendantiste local » tu meures, puis « plus allié de circonstance de 2 ème tour» tu meures, puis soutien temporairement indéfectible à l’actuel calife, devrait comme en 2014 conduire une liste qui rendrait jalouse l’armée mexicaine et se positionner en embuscade pour le 2 ème tour attendant de savoir qui est en tête au 1 er.

Voilà pour le groupe de la majorité

Grâce à Tante Francoise et Oncle Daniel, vous aurez la semaine prochaine la suite de notre grande enquête de l’été « Le tout à l’ego » 2ème saison : L’opposition.

Votre analyste politique local,

Jean Guy Croland

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés ( obligatoire )