22 novembre 2019 | 20:13
Vous etes ici:  / Libre opinion / Fontenay-Sceaux, une comparaison édifiante

Fontenay-Sceaux, une comparaison édifiante


Ce qu’écrit Monsieur Mergy dans son commentaire dans ce blog sur les arbres abattus avenue Jean Moulin est très intéressant.

Il fait une comparaison de la façon dont le maire de Sceaux et le notre animent leur ville

Voilà 2 maires MM Laurent et Vastel, du même groupe politique UDI (quoique pour Monsieur Vastel on ne sache plus exactement de quel parti il se réclame), maires de 2 villes voisines donc avec les mêmes typologies de problèmes et qui ont 2 conceptions de la gestion de la ville totalement opposées.

On l’avait déjà vu dans l’élaboration du PLU (record de France de réclamations d’habitants pour Fontenay/ plus de 25 réunions publiques à Sceaux), aussi avec l’utilisation comparée des bâtiments publics dont le devenir est à l’étude (l’Amiral, utilisé à Sceaux / le Conservatoire Soubise, en friche depuis 4 ans à Fontenay), etc, etc…, les exemples ne manquent pas.

Ce qui montre une fois de plus que le leitmotiv de Monsieur Vastel « « quand on est pas d’accord (avec lui) c’est parce que l’on fait partie de l’opposition politique » est totalement mensonger et volontairement polémique.

Non Monsieur Vastel, beaucoup de ceux qui s’opposent à vos décisions se fichent éperdument de votre étiquette politique, ils s’opposent à votre façon de gérer notre ville. Votre collègue de Sceaux, proche de votre sensibilité politique a une toute autre approche de sa relation avec ses administrés et de sa façon d’animer la ville.

Si c’est pour partie dû à la différence d’expérience (notable) entre vous c’est surtout dû à la différence de conception de la gestion d’une ville.

Votre désormais célèbre «  je suis élu pour 6 ans, si vous n’etes pas d’accord sur ce que je fais, vous le direz dans 6 ans » est non seulement choquant et daté mais particulièrement peu démocratique.

Pascal Renault.

1 RÉPONSE

  • Je partage totalement votre analyse.

    Dans le cadre de mes fonctions de président de l’association des anciens élèves du Lycée Lakanal (Sceaux), je rencontre souvent Philippe Laurent.

    Si je ne partage pas ses opinions politiques, je trouve qu’il est à l’écoute de sa population, qu’il innove dans sa gestion municipale, qu’il inscrit son action publique dans le cadre d’une approche « développement durable » (sur la zone à faible émission, l’interdiction des pesticides…) et qu’il défend une réelle sobriété dans l’utilisation de l’argent public (notamment sur le train de vie de la municipalité).

    Ce sont sûrement pour ces raisons que le Maire actuel et ses amis le critiquent constamment en termes plus ou moins voilés notamment sur les réseaux sociaux.

    J’ai été en particulier choqué de la réponse de JC Porcheron (conseiller municipal de la majorité actuelle) à l’article sur la tranquillité urbaine que j’ai co écrit avec Léa-Iris Poggi et Xavier Limage sur le blog Ateliers Fontenaisiens, Si ses critiques à notre encontre font partie du jeu politique traditionnel, celles sur Philippe Laurent, qui défend une vision large de la tranquillité urbaine, étaient très surprenantes entre élus de sensibilités politiques proches.

    En fait, le seul modèle de gestion d’une ville que reconnaît le Maire actuel est le sien…

    Gilles Mergy

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés ( obligatoire )