23 avril 2018 | 13:31
Vous etes ici:  / Libre opinion / Intervention d’un groupe de Fontenaisiens lors de la réunion publique du 14/3 de présentation du projet de la place de Gaulle

Intervention d’un groupe de Fontenaisiens lors de la réunion publique du 14/3 de présentation du projet de la place de Gaulle

Lors de la réunion publique du 14 mars organisée par la municipalité salle Pierre Bonnard pour presenter l’avant projet de la place du général de Gaulle, le groupe de fontenaisiens auteur du « projet alternatif de Centre Culturel mulifonction » a tenu à intervenir. Il a  demandé avec insistance au Maire de n’ engager aucun projet sur cette place avant que les Fontenaisiens se soient prononcé par une consultation transparente et globale sur L’ENSEMBLE DE LA PLACE et non pas simplement sur une partie de celle ci, et en soumettant à leur avis tous les projets qui seraient formulés et pas seulement celui de la municipalité qui ne couvre qu’une partie de la place.

Vous trouverez le texte de l’intervention dans le document ci joint.

Le groupe de fontenaisiens auteur du projet alternatif de « Centre Culturel mulifonction »:

Fabrice Beckers, Alain Delahaye, Hervé Levifve, Sylvie lours Gatabin, Daniel Marteau, Françis Rondelez, Antoine Thill, Bernard Welter, Christine Ziegler

Intervention groupe fontenaisien 14:3:2018

3 RÉPONSES

  • En réponse, le Maire fait preuve de son applomb habituel : « votre pétittion comprend une majorité de non-fontenaisiens, beaucoup d’anonymes (????, particulièrement savoureux quand on a consulté le blog qu’il a lui même crée ), les réunions/consultations ne portent que sur l’espace public, donc l’immeuble privé en fond de place est hors débat.

    Cerise sur le gateau : l’immeuble figurant sur les maquettes, slides, ….. ne serait pas le bon (!), le vrai n’aura que 3 étages (étonnant que ce « leurre » soit resté à l’affiche pendant toutes ces semaines)

    Et bien sûr le mantra habituel sur le thème « toute cette agitation n’est le fait que d’une petite poignée d’opposants qui ne pensent qu’aux prochaines échéances municipales,

    Il était 21h30, j’en avais assez entendu comme ça.

  • Des retours sur cette réunion?

  • Monsieur AUTA, vous demandez des retours sur la réunion de ce 14/03. Je vous livre le mien, évidemment très personnel :

    Une première heure de présentation de l’avant projet de l’aménagement du sol (et rien que du sol) de la place du GdG dont les principes sont rigoureusement dans la droite ligne de ce qui a été élaboré dès 2015 par l’équipe municipale de la majorité….. (avec 5 points de suspension)

    A quoi ont servi les idées émises dans les ateliers de la « pseudo concertation » auxquels j’ai participé et restituées en réunion publique le 17 janvier dernier ? A rien ou à pas grand chose puisque l’on nous a présenté de beaux dessins en couleur et de belles images à partir desquels j’ai relevé :
    – une « folie » (représentée par une couleur gris clair alors que les 2 kiosques sont représentés en rouge vif) devenue rectangulaire qui entrave la relation visuelle entre le marché et le château La Boissière, relation visuelle pourtant actée dans le PPADD du PLU…..
    – une rue, transversale qui coupe la place au droit du monument aux morts, exactement comme aujourd’hui mais avec un sens de circulation inversé, alors que l’on nous présente des principes de continuité piétonne entre le parvis de la Mairie et le nouveau jardin dénommé La Boissière….,
    – des emplacements extérieurs pour les commerçants du marché sur ce qui reste de non occupé par la folie, la rue transversale, les places de stationnement et les alignements d’arbres, sans relation directe avec le marché couvert à cause de cette satanée folie…..
    – des places de stationnement :
    ° en épis sous des alignements d’arbres du côté pair de la place (il faut se faire bien voir par les commerçants et par les personnes revendiquant de venir en voiture faire leur achat et au conservatoire),
    ° de part et d’autre de l’avenue de Verdun au droit de la folie (il faut se faire bien voir par le restaurateur qui va aménager la folie),
    ° le long de la rue La Boissière faisant face au marché (il faut se faire bien voir par les personnes qui n’aiment pas se garer dans un parking souterrain),
    ° aux 2 extrémités de la rue transversale (il faut se faire bien voir des personnes revendiquant la nécessité d’être proche de l’entrée du conservatoire pour leur sécurité et celle de leurs bambins),
    alors que de nombreux fontenaisiens souhaitent une place entièrement piétonne, prémisse à une future piétonisation de la rue Boucicaut…..
    – l’avenue de Verdun piétonne du côté impair, entérinant l’expérimentation pour laquelle aucun bilan n’a été donné et dont l’extrémité non modifiée ne permet pas d’agrandir la terrasse du café du marché…..
    – une grille d’entrée monumentale du futur jardin La Boissière, façon parc de Sceaux, agrémentée par des vers de La Fontaine, entre le château et le bâtiment du fond de place (représenté par une couleur tellement gris clair presque blanche qu’une personne de l’assistance s’est félicitée dans le micro qu’on lui avait passé de constater que ce bâtiment avait disparu…), alors que les participants ont demandé une fluidité entre la place et le jardin lors des ateliers et de la ballade du 02 décembre dernier…..
    – et (seulement) 2 bonnes choses :
    ° la gratuité des places publiques dans le parking sous le marché pour inciter les automobilistes à utiliser le premier niveau quasiment vide en dehors du samedi matin,
    ° un aménagement agréable et diversifié du terrain Saint-Prix ouvert au public avec des ouvertures visuelles sur le passage de la demie lune, idée présentée par CIVITAS devenue CIVIFAR à la précédente municipalité qui avait lancé une réflexion globale sur la requalification du centre ville mais dont les conclusions sont restées dans un tiroir.….

    Une deuxième heure et demie d’échanges assez stériles entre une assistance disciplinée et Laurent Vastel :
    – qui s’est glorifié de l’avant projet présenté par touches désormais habituelles d’autosatisfaction, en réponse aux questions posées par les personnes à qui le maitre de cérémonie a bien voulu donner le micro,
    – qui a frontalement dénigré le projet citoyen alternatif de centre culturel multifonctionnel et ses auteurs, en donnant des arguments entachés de malhonnêteté, arguments qui auraient mérité d’avoir une réponse de la part des personnes mises en cause et cataloguées à plusieurs reprises d’opposants politiques et de défenseur d’intérêts privés…..

    Notre maire dit être le « maire du faire ». A nous fontenaisiens à qui ont nous octroi un seul pouvoir, celui d’aller voter tous les 6 ans, de l’empêcher de faire n’importe quoi !!!!!

    Voilà, Monsieur AUTA, mon retour personnel sur cette réunion.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés ( obligatoire )