8 avril 2020 | 21:00
Vous etes ici:  / Libre opinion / J’ai renoncé à soutenir Laurent Vastel… et je vous dis pourquoi.

J’ai renoncé à soutenir Laurent Vastel… et je vous dis pourquoi.

Quand on va au restaurant, c’est pour y manger, et bien manger. 
On ne se précipite donc pas sur le premier établissement qui se présente. On prend le temps de lire les cartes, de comparer, de comprendre ce qui nous est proposé.
Si la carte du premier restaurant est fournie, voire très longue, avec des plats en pagaille et des desserts à n’en plus finir, on fait une moue perplexe et, limite, on a le nez qui pique… ça c’est parce qu’on a des doutes… des doutes sur la fraicheur, l’authenticité, l’honnêteté, des doutes sur le professionnalisme et l’élaboration de ce qui pourrait nous être servi… et ce ne sont pas les brumisateurs en terrasse, les lumières de la façade ou le sourire un peu niais du serveur qui nous tend un bon pour un kir royal offert  qui nous émoustille et nous fait changer d’avis.  
En revanche, si la carte du second propose seulement trois ou quatre plats, et mieux un plat du jour, s’il y a un logo « fait maison » ; que les provenances des produits et la fraîcheur sont affichées, et qu’on peut l’observer dans les assiettes des personnes déjà attablées; alors on pense que là il y a de quoi passer un bon moment en confiance.  Et si en plus, à l’arrière du restaurant, le chef et son équipe ont un petit potager… là, c’est royal (et pas comme le kir de l’autre niais !).

Hier, je me suis rendu, non pas dans un restaurant, mais à la présentation du programme de Gilles Mergy.  J’avais faim.
Mon objectif était de voir si les promesses qu’on allait me servir seraient à la hauteur d’un bon repas comme dans le second restaurant ; voir si le programme serait pensé en accord avec la saison ou devrais-je dire avec notre époque en cours et en plein bouleversement, voir si l’assiette promise respirerait la fraîcheur, la simplicité, la recherche, la sobriété et la professionnalisme.  Et surtout voir si au-delà des mots, il y avait un jardin à cultiver pour les années à venir, au-delà d’une mandature…
Je n’ai pas été déçu.
Monsieur Mergy et les personnes qui se sont exprimées l’ont fait brillamment et en toute modestie.
Ça m’a changé, ça m’a réjouis, ça m’a plu.
Ils ont fait des propositions en lien avec l’évolution ou plutôt le virage nécessaire que doit prendre notre ville face aux enjeux à venir.
Et ce qui est remarquable, c’est que ce programme a été élaboré avec les fontenaisiens, en seulement six mois, simplement en les écoutant, en les rencontrant, en prenant en compte leurs demandes, souhaits, besoins, attentes…
Simplement en reprenant les codes de l’élaboration d’un projet centré sur l’utilisateur, c’est à dire, nous, les fontenaisiens.

Donc, non, je ne soutiendrai pas Laurent Vastel parce que à l’instar de son dernier tract qui titre : « Après 6 ans d’écoute et de concertations, voici les propositions… », son programme à tiroir et sans fond ressemble au menu du premier restaurant, c’est à dire A FUIR !

Je soutiendrai donc Monsieur Mergy.
Et s’il est élu, je resterai vigilant quant à son traitement de fond des enjeux, que lui et son équipe sont les seuls à anticiper,  pour notre ville.

Fabrice Beckers

5 RÉPONSES

  • Enchanté Mr Beckers.
    Enchanté de « faire votre connaissance » à travers votre message.
    Vous venez si simplement et si précisément (et ce qui ne gâche rien, avec humour) de décrire les raisons qui m’ont fait choisir d’être co-listier de Gilles Mergy, passant du statut volontairement un peu en retrait de « citoyen référent » – c’est-à-dire, invité à étudier et aider à prioriser les nombreuses et pertinentes propositions faites par les Fontenaisiens lors des différents ateliers du même nom pour qu’elles intègrent le projet – au statut de co-listier. J’ai été convaincu et réellement enthousiasmé par l’absence totale d’arrogance, le respect de la parole de tous, la profonde sincérité de la démarche.
    Et je sais que cette démarche responsable de démocratie réelle de proximité, ADN de la méthode employée, sera aussi constitutive de la mandature de Gilles Mergy. Le projet, désormais en ligne, intègre cette dimension, prévoit explicitement qu’elle sera prolongée dans la mandature, afin de permettre les adaptations toujours nécessaires pour que ses lignes de force, écologiques, solidaires et sociales soient toujours servies par les décisions optimales, prises en concertation, en faisant mieux qu’écouter, en en discutant, en argumentant, en sachant remettre en cause.
    Dans cette liste de personnes autour de Gilles Mergy, on préfère l’humilité à l’arrogance, la bienveillance à la mesquinerie, la réflexion à l’emportement, la précision à l’approximation incontrôlée, la sincérité au mensonge.

  • Jean-jacques Fredouille

    Special thanks

  • Merci Monsieur Beckers.

    Je viens de lire la prose de Monsieur Texier sur le blog du maire.
    Etant à l’origine de l’erreur ( de bonne foi) je tenais à l’excuser auprès de monsieur Texier. Il: n’était pas candidat aux élections législatives de 2017 pour la parti animalier mais pour un parti écologiste, dont acte !

    Par contre, j’apprends qu’il soutient dorénavant le maire. Après avoir soutenu D.LAFON, puis après avoir déclaré sa flamme à M.FAYE sur diverses sites (peut-être même ici) en lui proposant même ses services, il revient à ses premiers amours et soutient donc L.VASTEL et donc D.LAFON…

  • M Texier n est il pas la personne qui a écrit sur ce meme blog un article qui fait qu aujourd hui les administrateurs de ce blog sont appeles en justice ? Affaire pour laquelle nos impots paient l avocat pour la defense de M Vastel ?
    Et ces memes Messieurs Texier et Vastel seraient sur la meme liste?????
    De qui se moque t on??

    Suggestion d un nouveau nom pour la liste pour laquelle M Vastel est tete de liste: les hypocrites !!
    Et il y en a un certain nombre… ils se reconnaitront … peut etre

  • Véronique Lafarge

    Si c’est le même. Le même qui est revenu dans la voiture de L. Vastel a l’issue du procès. Le même qui semble très proche de la compagne de L. Vastel.
    Il se dit qu’il aurait aussi essayé de figurer sur les listes de Mme Bourdet et de M. Mergy qui n’ont pas donné suite et on les comprend.
    Mais Laurent Vastel dont les valeurs éthiques ne sont pas au firmament est prêt à accueillir n’importe qui sur cette liste.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés ( obligatoire )