18 juin 2019 | 07:06
Vous etes ici:  / Libre opinion / La Cogedim et Demathieu Bard réalisent des appartements NEUFS à la cavée.

La Cogedim et Demathieu Bard réalisent des appartements NEUFS à la cavée.

Oui, vous avez bien compris, nous auront à la Cavée des « grands appartements NEUFS ».

Dans une annonce du type « Se loger », cela se comprend : on vend du neuf par rapport au vieux…

Mais, sur une pancarte qui clôture le chantier (un grand trou surmonté d’une grue), cela semble bizarre.

Personnellement, je m’interroge.

Les petits appartements ne sont-ils pas neufs ?

Les promoteurs ont-ils la capacité à réaliser de vieux appartements ? On aurait lu alors: « grands appartements vieux » ou, plus vendeur « création de vieux appartements ».

Ou bien, utilisent-ils parfois des matériaux de récupération, ce qui, à notre époque est plutôt écolo. On aurait alors lu : « grands appartements en matériaux de récupération » ou mieux « avec du vieux on fait du neuf ».

Ou bien tout simplement, les clients sont hypnotisés et rassurés par ce qualificatif : « neuf ». Ils se disent : « super, ils vont construire des appartements neufs. On va en avoir pour notre argent. On ne va pas se faire rouler, ça sera vraiment neuf. »

C’est vrai que pour 600 000 €, on s’attend quand même à avoir un 5 pièces de 96 m² qui a au moins l’éclat du neuf.

Pierre GOUSTARD

10 RÉPONSES

  • Tout cela est pour s’accorder avec la politique du maire tout est neuf et beau à FAR depuis qu’il est là…

    Rassurons nous, il n’est pas certain que grand monde soit hypnotisé, nous avons tous compris que nous n’en aurons pas pour notre argent mais plutôt que nous en aurons pour nos impots !

  • Louis-Marie Hamel

    Allez vous promener vers Clamart, le Plessis Robinson ou Chatenay-Malabry et vous constaterez que dans ces communes, la philosophie est la même. Une architecture et un urbanisme HAUT DE SEINE, avec un public parfaitement ciblé !!

  • A lire cette publicité on se dit que la Cogedim et Demathieu Bard sont bien meilleurs dans la rédaction des lettres de menaces portées par huissier au crépuscule chez les Fontenaisiens qui ont adressé au maire un recours gracieux sur un permis de construire à la Cavée qui signale des points discutables.

  • Marie-Hélène Boulestreau

    Merci monsieur Goustard. Votre analyse, très pointue sur l’affichage des constructions prévues à la cavée , m’a bien amusée .. mais hélas , on peut s’attendre à du « vraiment neuf » ,mais aussi du « déjàvu  » ce type d’immeubles se retrouve partout à Châtillon, Montrouge, Châtenay-Malabry, quelle banalisation ! Aucun charme, adieu l’ambiance village, déjà tellement gâchée depuis longtemps, par ces tours massives qui nous avaient été imposées.

  • Ces genres d immeubles « toc & pastiche » seront présents en nombre à la cavée et sur la place du Général de Gaulle. Une uniformité de mauvais goût pour certains, qui plait à d autres…

    Pourquoi n’avoir pas permis à un des deux projets d être actuel, créatif, novateur avec un style architectural de 2019 ?

    Nous habitions «Fontenay-aux-Roses» nous allons habiter «Fontenay Morose».

    Astrid Brobecker

  • M. Renault,

    Je suis curieuse de savoir qui a reçu des lettres de menaces pour un recours gracieux, finalement pour le simple exercice d’un droit…

    Mais que devient notre ville, la liberté d’expression déjà bien atteinte va-t-elle finalement totalement disparaitre à Fontenay-aux-Roses ?

    Sandra Duval

  • Si la lettre de menace aux fontenaisiens est mieux rédigée que la pub des nouveaux appartements grands, neufs, propres et à vendre, ça serait sympa pour la Cogedim et Demathieu Bard que vous la publiiez: ça nous éviterait de rester sur une mauvaise impression de leur qualité rédactionnelle…

  • Monsieur Goustard, savez vous si pour 600.000€ le 96 m2 auxquel vous faites allusion on aura aussi un des parkings restant au constructeur ou s’il faudra louer une des 50 places du parking public que la municipalité rachète à 20000€/ pièce ?
    Aidez moi, je n’ose pas demander à la Cogedim et Demathieu et Bard, s’ils interprètent mal ma demande je risque de me coltiner les huissiers le soir à la maison.

  • Madame Duval, comme nous l’avons donc compris il s’agit de la suite d’un recours gracieux que des Fontenaisiens ont adressé au maire. Celui ci a certainement dû le transmettre à la Cogedim et Demathieu Bard qui a pensé utile d’écrire aux Fontenaisiens sa lettre de menace des pires foudres de la loi.
    Le Maire doit donc pouvoir certainement donner le nom des « heureux élus ».
    Je ne doute pas que lui même fidèle lecteur, parfois contributeur et souhaitant le meilleur à ce Blog, ce soit par ce canal qu’il vous réponde …

  • Monsieur Croland, je ne sais pas si la place de parking est comprise dans les 600 000€. Ce que je sais par contre, c’est qu’il n’y a pas de balcon. Mais ceci est peut-être un plus, car se prélasser sur un balcon en ayant pour toute vision que les balcons d’autres immeubles ne me paraît pas très attractif.

    Le balcon se justifiait par la vue sur 3 belles maisons qui, malheureusement, seront détruites prochainement par la réalisation de l’îlot A du projet. Il faut rappeler que la municipalité a préempté la maison du milieu peu de temps avant sa vente à un particulier pour la réalisation dudit projet. En effet, la municipalité a revendue immédiatement cette maison, plus cher, au promoteur. L’adjoint à l’urbanisme de l’époque en était d’ailleurs très fier.

    Bref, il reste encore des 5 pièces à vendre avec balcon pour 10 000 € de plus. Je conseillerais d’y réfléchir à 2 fois avant de signer.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés ( obligatoire )