22 mars 2019 | 09:01
Vous etes ici:  / Libre opinion / Encore des élucubrations gratuites au Conseil Municipal

Encore des élucubrations gratuites au Conseil Municipal

Parce que le règlement du Conseil interdit aux Fontenaisiens qui y assistent d’intervenir, certains élus assènent des affirmations contre les Fontenaisiens sans rien démontrer et sans pouvoir être contredits.

Au dernier Conseil Municipal il y a eu la présentation du D.O.B (Débat d’Orientation Budgétaire) par le maire et Monsieur Durand en charge du budget.

On pourrait s’attendre dans cette séance particulière à des présentations impartiales, dénuées de règlements de compte de basse politique, de propos méprisants ou d’accusations gratuites .

Eh bien non.

Monsieur Durand présente un tableau dans lequel on lit que les recours des Fontenaisiens contre les projets de constructions immobilières auraient fait perdre de l’argent à la ville du fait des retards de rentrée des recettes.  

Est-ce qu’il y croit vraiment? Est-ce pour faire plaisir au maire qui traite encore une fois de zozos les Fontenaisiens qui s’opposent à des constructions non conformes aux règles?

Monsieur Durand pourrait-il citer précisément quels recours depuis 2014 étaient ou sont injustifiés au regard des règles d’urbanisme? Pourrait-il préciser combien cela fait perdre à la ville?

Non rien. Que des accusations vagues.

Parceque c’est bien facile d’affirmer de telles choses en s’attaquant aux habitants quand on s’autorise à ne pas démontrer ce que l’on affirme et que l’on sait que les Fontenaisiens ne peuvent pas apporter la contradiction puisqu’il leur est interdit d’intervenir au Conseil.

Monsieur Durand pour compenser les dépenses cosmétiques de la ville préférerait-il avoir des recettes issues de permis de construire qui ne respectent pas les règles? 

Comme Monsieur Vastel qui reprochait dans un précédent Conseil municipal à un habitant d’avoir fait perdre 200.000€ à la ville en s’opposant au permis initial de l’immeuble des Mouilleboeufs qui ne respectait pas les règles d’urbanisme? Et pourtant, le promoteur a bien compris et a changé ses plans pour se mettre en conformité.

Monsieur Durand qui se pique d’impartialité aurait pu alors rappeler combien le maire fait perdre de recette à la ville en appliquant une T.A.M extrémement basse ( Taxe d’Habitation Majorée payée par les promoteurs et non  pas par les habitants, pour participer au financement des biens collectifs nécessaires à l’augmentation de population conséquente des immeubles construits) . A Fontenay cette taxe est totalement décalée vers le bas par rapport aux communes voisines avecun taux de 5% au lieu de 18 ou 20%  dans les villes alentour. Il sait parfaitement que cela a fait perdre entre 2 et 3 M€ depuis 2016 et on peut estimer entre 8 et 10M€ la perte si on l’ appliquait au plan complet de construction du Maire. 

Car il faut le rappeler ici, à plusieurs reprises un conseiller municipal a proposé de mettre cette taxe au niveau des autres villes, Clamart par exemple qui n’est pas une ville gérée par un maire d’extrême gauche et qui est à 20%, ce que le maire de Fontenay a refusé tout net sans aucune explication. Pourquoi ?

C’est une perte sèche pour la ville. Et puisque ce ne sont pas les promoteurs qui payent cette taxe tout à fait normale, ce sont les Fontenaisiens qui s’y collent avec leurs impôts locaux.

Il y en a vraiment assez de ces séances où certains élus peuvent affirmer ce qu’ils veulent sans rien démontrer.

Il faut remercier ici ceux des Conseillers Municipaux d’opposition qui se sont élevés contre cette attaque lamentable du maire et de Monsieur Durand contre les Fontenaisiens qui ne peuvent pas répondre alors que ceux ci ne font par leurs recours que protester contre des projets qui ne respectent pas les règles.

Pascal Renault

6 RÉPONSES

  • Petite correction : il s’agit de la taxe d’aménagement et non de la taxe d’habitation majorée…. sinon rien à redire!!

  • Pour compléter votre article incomplet Monsieur Renault, je précise que c’est Monsieur Michel FAYE qui, s’exprimant pour les 5 élus associatifs et citoyens a demandé une TAM à 20 % et ce à plusieurs reprises…..
    Vous pouvez vérifier sur les vidéos des conseils municipaux….

  • MM Patron et Sommier, merci d’avoir lu avec autant d’attention mon article et de corriger mes erreurs et omissions.
    Ce qui me rappelle avec cruauté que je n’ai pas les compétences pour être maire ne sachant pas tout, sur tout et tout le temps…
    Cordialement

  • Véronique Fontaine Bordenave

    C’est cela la démocratie qui fonctionne, chacun écoute, entend, échange, discute, complète pour élaborer et améliorer ensemble les projets et les rendre les meilleurs possible.
    C’est ce que nous faisions et qui déplaisait tant. C’est ce que nous, élus associatifs et citoyens, continuons à faire.

    Véronique FONTAINE BORDENAVE
    Conseillère municipale

  • Monsieur Pascal Renault, je vous remercie pour « votre compte-rendu » de cette partie de conseil municipal sur « la présentation du D.O.B (Débat d’Orientation Budgétaire) « . Il est vérifiable sur les vidéos .
    Nous pouvons remercier la nouvelle équipe pour la mise en place de l’enregistrement vidéo. En matière d’amélioration, elle aurait aussi pu, après des années dans l’opposition, modifier le règlement pendant les conseils municipaux et autoriser l’expression, par des applaudissements ou des battements de pieds, la prise de parole de citoyens qui ont la patience d’écouter les débats jusqu’à minuit.
    Au contraire, vous donnez la preuve de votre désir sincère de recherche de la vérité . Vous avez au moins cette compétence là pour être maire.
    J’en profite aussi pour remercier Madame Françoise Létang et Monsieur Daniel Marteau qui font leur maximum sur leur temps de bénévolat pour animer ce blog de façon impartiale consacré à une partie de la vie de la ville.
    Aux élections municipales de 2014, j’ai déposé un bulletin de vote au 2ème tour pour « 4 candidats du premier tour qui s’étaient réunis ».
    Je suis « en colère  » de voir l’hypocrisie de « candidats qui expriment leur motivation d’être au service des « concitoyens » ».
    Tout cet argent gaspillé quand « des habitantes et habitants » économisent des baguettes de pain chaque mois ( j’ai le témoignage d’une dame à Fontenay de 85 ans ).
    Dans une ville où le mètre carré avoisine les 6000 €, je comprends l’appétit de certains promoteurs.

  • Alors que les contraintes financières mises en exergue par le Maire devraient plaider pour privilégier la sobriété dans l’action publique : entretenir le patrimoine public et privilégier les investissements directement utiles pour les Fontenaisiens, la majorité municipale donne la priorité aux investissements visibles mais inutiles comme les fontaines et autres miroirs d’eau. Il est possible de faire mieux en dépensant moins. juste en réduisant le train de vie de l’équipe municipale qui a explosé depuis 2014 (voyages, frais de bouche) et en ciblant mieux les choix en matière d’investissement
    Gilles Mergy

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés ( obligatoire )