17 juillet 2019 | 19:15
Vous etes ici:  / Libre opinion / Le grand jeu de printemps

Le grand jeu de printemps

Bonjour jeunes Fontenaisiens 

Vous voilà revenus de vacances.

Beaucoup d’entre vous nous ont dit vouloir devenir maire.

C’est bien.

Mais vous savez que désormais il y a un  examen de calcul.

Voici le problème: 

Des travaux pour refaire une salle qui existe déjà sont à payer par une mairie qui vit sous le signe de l’exeeeeeeeellence. Ils reviennent à 850.000€ hors taxes pour exposer des tableaux et faire des photos pour la prochaine campagne municipale. 

Sachant qu’il faudra s’acquiter d’une taxe entre 0 et 20% , quelle est la fourchette de prix que devra payer la municipalité ?

Sachant que la mairie projette de vendre (rassurez vous ce n’est qu’un projet) le reste du bâtiment 1.000.000, quel est le bénéfice que va réaliser la municipalité? 

Pour vous départager tante Francoise et oncle Daniel vous posent une question subsidiaire :

Le maire de ce village francilien affirme en conseil municipal que cette opération va dégager un très gros bénéfice . 

Donnez votre avis en cochant une des cases ci-dessous:

C’est faux

C’est complètement faux

C’est archi faux.

Attention, vous n’avez droit qu’a une seule réponse .

Jouez vite et envoyez vos réponses au blog Osez Fontenay avec copie au service technique de la ville section calcul.

Bonne chance.

Jean Guy Croland

3 RÉPONSES

  • Excellent article
    L’an dernier, le Maire a annoncé 15 millions d’euros d’investissement et il en fait 7 millions…
    Ne tirant aucune leçon de cette contre performance majeure, il annonce de nouveau 15 millions d’investissement avec une équipe de la DSTM en plein renouvellement (les agents fuient la ville dès qu’ils ont compris leur erreur d’y venir tant sa gestion politique est défaillante).
    Dans les investissements prévus par le maire, on trouve en plus des investissements « utiles » pour les Fontenaisiens : un miroir d’eau pour remplacer un parterre de fleurs remarquable, des travaux exorbitants dans une seule salle de l’ex conservatoire municipal, la réalisation d’une passoire thermique faisant fonction de gymnase…

    Gilles Mergy
    Conseiller municipal d’opposition

  • Il me semble, et ce de façon extrêmement générale – précaution d’usage pour éviter tout risque procédural à nos amis les tenanciers du blog – que le problème d’un calcul de bénéfices ne peut s’entendre qu’à condition d’en avoir identifié les bénéficiaires. Je le reconnais, c’est souvent tellement implicite qu’on oublie de le préciser.
    Mais du coup [comme dit le jeune public concerné par votre nouveau jeu (à propos, merci pour cette animation bénévole)], les résultats sont relatifs.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés ( obligatoire )