23 avril 2018 | 13:33
Vous etes ici:  / Libre opinion / Les grandes manoeuvres auraient-elles commencées à Fontenay ?

Les grandes manoeuvres auraient-elles commencées à Fontenay ?

La SPLA a été créée entre Clamart et Fontenay-aux-Roses avec initialement un conseil d’administration composé de 7 membres 4 de Clamart et 3 de Fontenay.

La loi NOTRE demande que le Territoire devienne majoritaire dans les postes et il réserve 1 poste à 1 représentant de chaque municipalité , le resteétant occupé par des membres du Territoire.

C’est la loi, on applique.

Alors pour Fontenay, qui  ?  

Evidement Jean Michel Durand pour 2 raisons évidentes ( à priori)  : il est déjà vice-président  de la SPLA ancienne forme, adjoint au maire pour entre autre les finances et le budget et adjoint du quartier des Blagis. Donc cette nomination à la nouvelle SPLA semble bien naturelle car que l’on partage ou pas ses idées, il n’est pas contestable qu’il est compétent pour gérer la SPLA en homme impliqué donc bon connaisseur des affaires financières de Fontenay et doit savoir pour porter la parole de la ville.

Ben oui mais non  !

C’est Philippe Ribatto que L. Vastel nomme à la SPLA.

Etonnant.

Je formule 3 hypothèses  :

1/ Le récit Ottoman de J.M. Durand a beaucoup agacé le maire qui le lui fait savoir à cette occasion. 

Difficile à penser tellement ce texte était désopilant  !!!!!

2/ Ph. Ribatto est bien meilleur sur le registre des finances et du budget que J.M. Durand. 

Mais alors pourquoi n’est ce pas lui l’adjoint chargé de ces questions à Fontenay ?

3/ J.M. Durand est un individu « indépendant » au sens où il ne représente pas un parti ou n’agit pas en tant que représentant d’un parti, n’a pas conduit une liste aux dernières municipales et n’a pas semble-t-il de volonté d’en présenter une aux prochaines élections (évidement ce dernier point n’engage que moi).

Ph. Ribatto lui était tête de liste d’une liste LR aux dernières élections, a obtenu de l’ordre de 12% des voix exprimées et il est le chef du parti  « Les Républicains » ( le parti de L. Wauquiez)

L. Vastel (UDI ? En Marche ? Modem ? Divers Droite ? Autre ? On ne sait pas trop bien, à suivre)  après avoir exclu les élus de la liste Associative conduite par M.Faye qui lui a apporté  plus de 12% des voix, peut il se permettre d’avoir une liste Ribatto face à lui aux prochaines municipales ?  

Bien sûr que non.  

Il lui est donc certainement  plus utile d’essayer de faire de Ph Ribatto un allié fidèle en lui confiant aujourd’hui de nouvelles belles responsabilités, plutot qu’à J.M. Durand qui ne drainera pas beaucoup d’électeurs vers lui en 2020.

Entre apporter 12% ou 0%, qui lui sera plus utile aux prochaines municipales  ?  

Qui faut-il donc chouchouter ?

Pure spéculation ou démarrage des grandes manoeuvres électorales à Fontenay ?

A suivre (de près) …

JG Croland

1 RÉPONSE

  • Monsieur Croland, j ai visionné le conseil municipal relatif au point que vous évoqué dans votre article. Voir le point 14-SPLA Panorama – Désignation du représentant de la Ville » sur ce lien : https://youtu.be/u2UpxXsY2Kw

    De ce que j’ai compris, vous faites une erreur.

    Monsieur Ribatto n’ à pas été élu par la ville mais par le territoire.

    Le représentant élu par la ville est bien Monsieur Vastel (Resultat du vote : 21 voix M. Vastel, 2 pour M. Fredouille et 2 pour M. Faye).

    Questions :

    – Pourquoi le territoire n’a t il pas voté M. Vastel?

    – Pourquoi la ville n’a pas présenté un membre de la SPLA sortant, à savoir M. Bigret ou M. Durand, qui connaissent normalement déjà les dossiers ?

    Je formule donc une 4e hypothese: Monsieur Ribatto vient de glisser une belle peau de banane à M. Vastel et ses soutiens LR du 1er tour de 2014 ( Bigret, Guilleminot, Durand, Delerin, Porcheron…) et cela, grâce a ses collegues LR du territoire.

    Vous disiez grandes manoeuvres Monsieur Croland?

    Il est evident que M. Ribatto reste une alternative sérieuse pour être le candidat de la droite à Fontenay aux Roses en 2020 et qu’il semble avoir des soutiens (très?) influents.

    On voit enfin clairement par cette nomination surprise de M. Ribatto, la puissance des réseaux politiques locaux sur cette nouvelle composition  des représentants de la SPLA.

    Bien loin donc des préoccupations et du quotidien des fontenaisiens…. alors que paradoxalement les décisions de la SPLA en terme d’urbanisme seront grandissants dans les années à venir pour les habitants de notre ville.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés ( obligatoire )