1 novembre 2020 | 01:40
Vous etes ici:  / Libre opinion / Maintenir des pauvres en centre ville ?

Maintenir des pauvres en centre ville ?

Monsieur Welter,
Je ne veux aucunement polémiquer avec vous via ce blog mais votre conception de la mixité que je crois deviner dans votre article me trouble.
Maintenir des pauvres sur la place de l’église?
Comme le disait en substance Claude Goasguen maire du XVI ème arrondissement lors du projet d’implantation d’ un foyer social dans son arrondissement: « vous vous rendez compte les pauvres gens qui vont vivre au milieu de nous , c’est pas gentil pour eux , ils vont être malheureux de nous voir , on va leur faire envie ».
Eh oui monsieur Welter, que vont ils faire?
Passer devant nos futurs commerces, le poissonnier ou le luthier sans pouvoir acheter une tranche de merlu ou une contrebasse? Rever devant la robe de mariée qu’ils ne pourront pas payer à leur fille? Ou rester des heures face à la devanture du magasin Pantashop qui ne manquera pas de s’implanter sur la place car tous les fontenaisiens en rêvent?
Ressaisissez vous Monsieur Welter.
Non je vous assure, comme M. Bigret, je crois qu’ils seront mieux, entre eux, regroupés dans un coin de Fontenay, où ils pourront faire le bruit et émettre les odeurs qu’ils voudront, dans une ambiance de partage, mais entre eux, et acheter à la brocante que la mairie ne manquera pas de leur organiser 1 fois par mois.
Pourquoi voulez vous les faire souffrir en les gardant au centre ville?
Et puis ça fera un petit changement pour leurs enfants qui découvriront une nouvelle école , de nouveaux petits camarades. C’est enrichissant les changements.
Et pour reprendre l’expression d’ une jeune dame lors de la réunion publique du 18 décembre, dont on me dit qu’elle est proche du maire, et qui n’avait pas dû bien suivre votre exposé ou pas bien l’avoir compris, « les foutre aux Blagis » ça ne serait pas finalement une mauvaise solution.
Non monsieur Welter, réfléchissez bien votre conception de la mixité n’est pas charitable !!!!!
Bien à vous
JG Croland

3 RÉPONSES

  • Effectivement, ce n’était pas gagné, mais même les bonnes gens du 16ème arrondissement ont fini par accepter le centre d’hébergement dans leur voisinage. Fontenay en retard?? non non non non non, je n’ose y croire, comme je n’ose croire qu’aucun projet urbain dans le centre n’intègre une part de logements pour les plus défavorisés. Ce serait vraiment trop ….. (variante de la règle des 5 signes d’interjection)

    https://www.francetvinfo.fr/economie/immobilier/immobilier-indigne/centre-d-hebergement-pour-des-sdf-a-paris-apres-la-polemique-l-apaisement_2518343.html

  • Heureusement que vous êtes la Monsieur Croland … pour arriver à nous faire rire de propos qu on aimerait pas entendre et de choix dont on ne veut pas … belle année à vous, continuez à écrire … on est plusieurs à ne pas vous connaître mais nous vous lisons avec grand plaisir. Astrid Brobecker

  • Boulestreau marie- helene

    Monsieur Croland . Votre humour est une vraie soupape de sécurité quand on lit ces propos choquants . Si je ne me trompe Sceaux est une des villes les plus riches des Hauts de Seine . Et l ‘ îlot Charaire, comporte beaucoup de logements sociaux , en plein centre ville donc ! Et je ne pense pas que les ” pauvres ” qui y habitent ( tenez bien compte de mes guillemets )voient leur vie gâchée par la proximité de ces commerces d ‘ alimentation de luxe , Hédiard , pour ne citer que celui là .

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés ( obligatoire )