29 mars 2020 | 10:07
Vous etes ici:  / Libre opinion / Plus que de l’ étonnement 

Plus que de l’ étonnement 

Depuis plusieurs semaines maintenant L. Vastel et plusieurs de ses colistiers inondent les réseaux sociaux, le blog du maire, mais aussi interviennent directement dans la rue auprès des citoyens, accusant plusieurs colistiers du candidat Gilles Mergy de défendre des intérêts personnels. Encore samedi matin au marché L. Vastel s’est approché d’un distributeur de tract de G. Mergy à qui il n’avait jamais adressé la parole auparavant pour lui dire : « Alors M…., vous défendez vos intérêts personnels? ».

Si c’est aux colistiers incriminés de répondre, je me dois de réagir ici car je suis régulièrement mis en cause en tant que mari de la colistière Joëlle Devos, « la femme du condamné » selon un tweet de M. Constant le directeur de campagne de M. Vastel, de défendre des intérêts personnels en étant président de l’association Conservatoire Soubise et aussi animateur du blog Osez Fontenay.

Les colistiers incriminés ont tous clairement répondu pour rétablir la vérité qui est à l’opposée des arguments mensongers des proches de L. Vastel et de L. Vastel lui même. 

L. Vastel renchérit en écrivant que « si les mis en cause se défendent c’est que nos arguments ont porté ». Intervention qui d’un point de vue  purement logique est totalement aberrant: rétablir une vérité est pour L. Vastel la reconnaissance d’une faute !  On appréciera le raisonnement …

Je ne suis pas choqué que les auteurs soient Mmes Bullet, Collet, Guilleminot, Reigada ou M. Constant parce que nous avons pris l’habitude de cette façon de participer à la campagne et puisqu’ils  passent leur temps à réfléchir au dernier mensonge, à la dernière calomnie ou diffamation à répandre sur les réseaux sociaux concernant leurs adversaires politiques.

Sont-ils totalement incapables d’alimenter une quelconque réflexion de fond argumentée? A savoir. Quoiqu’il en soit,  nous devons nous contenter de ces saillies nauséabondes.

Je ne suis pas plus choqué par les renchérissements de L. Vastel qui traduit sa haine à mon égard et à celui de l’ association Conservatoire Soubise depuis maintenant 4 ans qu’il ne sait plus comment se dépêtrer de son revirement de position brutal après toutes ses promesses et ses écrits signés sur le devenir du bâtiment du Conservatoire de la rue du Docteur Soubise. 

Je suis en revanche très étonné, le mot est faible, de l’attitude de personnes dont je pensais qu’elles auraient à coeur de respecter la démocratie.

Je pense ici tout particulièrement à Mesdames Békiari, Gagnard à Messieurs Aubrun, Durand, Gabriel, Renaux. A d’autres peut- être.

Comment ces personnes dont je croyais que quelles que soient leurs sensibilités politiques leurs valeurs républicaines étaient suffisamment fortes pour conserver une dignité à cette campagne, peuvent-elles rester muettes, ne pas intervenir auprès de leurs colistiers et partisans voire même à ce stade continuer à faire partie d’ une liste qui montre depuis le début de la campagne une bassesse constante?

Reniement de leurs valeurs ? Manque de courage? Ou tout simplement partage de cette façon de faire de la politique?

Qu’est ce qui peut bien expliquer de cautionner de tels agissements?

Daniel Marteau

1 RÉPONSE

  • Pour répondre à la dernière question posée, je vois bien une réponse appropriée : l’explication au fait que ces personnes cautionnent tant de bassesses et d’agressivité, c’est l’espoir de pouvoir défendre leur intérêt personnel !.
    Si la soupe a pu être bonne ces dernières années, je pense qu’elle aura bientôt un goût très amer. Peut-être même que certains regretterons de s’être tant discrédités en cautionnant cela. Est-il toujours temps d’agir ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés ( obligatoire )