19 septembre 2018 | 15:39
Vous etes ici:  / Libre opinion / Projet place du général de Gaulle: Lettre de Fontenaisiens à Patrick Devedjian, Président du conseil départemental des Hauts de Seine.

Projet place du général de Gaulle: Lettre de Fontenaisiens à Patrick Devedjian, Président du conseil départemental des Hauts de Seine.

Vous trouverez ci dessous en pièce jointe la lettre que nous avons adréssée le 30 janvier 2018 à Monsieur Patrick Devedjian, président du conseil départemental des Hauts de Seine pour lui demander de bien vouloir nous recevoir pour lui exposer les raisons de notre forte opposition à la construction d’un nouvel immeuble de 6 niveaux et 42 logements sur la place du général de Gaulle, lui exposer notre projet alternatif d’implantation sur cette place d’un Centre culturel multifonctions, et lui demander son appui pour que l’évolution de cette place soit soumise à une consultation sérieuse des Fontenaisiens.

N’ayant pas eu de réponse en date du 2 mars, nous lui avons écrit à nouveau pour solliciter cet entretien avant que des décisions irréversibles soient prises par l’équipe municipale de Fontenay.

Dès réception, nous diffuserons la réponse de Monsieur Patrick Devedjian.

Nota: Vous trouverez dans ce blog la présentation du 18 décembre du projet alternatif ainsi que de nombreux articles  traitant de ce sujet.

Daniel Marteau pour le groupe de Fontenaisiens auteur du projet alternatif place du général de Gaulle

Devedjian

 

 

1 RÉPONSE

  • Mes bons amis, vous ne pensiez tout de même pas sérieusement que le Président Devedjian allait vous répondre, et encore moins vous recevoir.
    Vous ne rêvez pas un peu le groupe de Fontenaisiens ?
    Vous ne le savez pas occupé à préparer minutieusement ses interventions?
    Mais si, rappelez vous, que ce soit, ici, à l’inauguration d’une place de l’église après des travaux pharaoniques pour installer 6 jets d’eau qui foutent de l’eau partout et rendent le parvis casse gueule comme c’est pas permis- heureusement qu’ils ne fonctionnent pas-, dans une bourgade des Hauts de Seine avec sa phrase quasi légendaire désormais :«  Y’a des mauvais maires il faut les dégager » ( on ne sait pas exactement de qui il parle, mais ça a de la gueule cette déclaration), ou là, lors d’une conférence de presse à la préfecture de région d’Ile-de-France, au sujet des Allemands :« Ils nous ont pris nos juifs, ils nous rendent des Arabes. » ( le monde 11 septembre 2015).
    Un poète je vous dit le Président.
    Bon il a déclaré ensuite qu’il s’agissait, je cite, « d’une boutade humoristique (…) effectivement déplacée ».
    C’est vrai que c’est une grosse boutade. Qu’est ce qu’on se marre avec l’ami Patrick.
    Et pour être déplacée, ça l’est un peu, mais tellement peu!
    (Personne n’a demandé une protection fonctionnelle pour lui coller un procès pour propos racistes et antisémites à lui? C’est plus facile d’attaquer 2 Fontenaisiens qui essayent de faire vivre un blog, hein les élus? Ben non, c’est du lourd ça. On se rappelle qu’on s’adresse à un ancien ministre, ancien député des hauts de seine, avocat ancien défenseur de MM Chirac et Pasqua).
    Bon, allez, c’est une boutade, faut bien rigoler un peu.
    C’est comme avec notre facétieux sous vizir, poète ottoman, gai conteur local, on se bidonne avec ses comparaisons désopilantes.
    Il égaye Fontenay et on en a bien besoin avec ce temps pourri.
    Bon, et vous croyez qu’avec tout ça il a du temps à perdre le Président départemental avec vos immeubles de 6 ou 8 ou 12 étages sur une place où il y a encore des pauvres qui organisent des brocantes.
    Tenez nous au courant, si je me trompe.
    (Rappel à Osez: si risque diffamation, poubelle direct , pas de soucis.)
    Jean Guy Croland

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés ( obligatoire )