19 décembre 2018 | 06:16
Vous etes ici:  / Libre opinion / Retour sur le Conseil Municipal du 19 mars 2018

Retour sur le Conseil Municipal du 19 mars 2018

Devant un public très clairsemé (c’est dommage), le Conseil municipal a notamment débattu des résultats financiers 2017 et du budget prévisionnel 2018.

En ce qui concerne l’exercice 2017, la majorité municipale s’est félicitée de la progression des résultats financiers et de la hausse des investissements.

L’amélioration des résultats financiers est incontestable mais elle s’explique plus par la hausse massive des impôts depuis 2016 qu’à la qualité de la gestion de la municipalité : les dépenses de personnel ont ainsi augmenté de près de 1 M€ (dont 25% lié aux mesures décidées par l’Etat) et pourtant de nombreux services comme la petite enfance sont en sous effectifs. La progression des investissements est elle aussi incontestable et il faut s’en féliciter. En revanche, le pilotage des investissements ne s’améliore pas : moins de 60% des travaux prévus au budget 2017 ont été effectivement réalisés.

En ce qui concerne le budget 2018 qui prévoit une hausse encore sensible des investissements (on verra s’ils sont effectivement réalisés), un maintien des dotations de l’Etat et une progression du produit fiscal (sans nouvelle augmentation des taux d’imposition), le principal reproche qu’on peut lui faire est de manquer de souffle. Il s’appuie sur des projets éparpillés, parfois utiles aux Fontenaisiens (agrandissement du gymnase du parc, travaux dans les Ecoles) mais sans vision globale ni sur la gestion du patrimoine municipal (et de sa rénovation notamment thermique) ni sur le devenir des services publics à Fontenay aux Roses. Depuis la mise en place d’un service permettant aux Fontenaisiens de faire leur passeport et leur carte d’identité à la Mairie, aucune réflexion n’est intervenue sur le niveau de services à offrir à nos concitoyens. Certains ont simplement été réduits pour des raisons uniquement budgétaires (comme le nombre de places en crèches).

Au cours de mon intervention, j’ai enfin mis en exergue la nécessité d’engager une réflexion collective sur l’amélioration de la présentation et la lisibilité des comptes. Dans une commune comme la nôtre dans laquelle les citoyens s’investissent fortement dans les débats publics, il me paraît essentiel de leur permettre de mieux appréhender les enjeux financiers car selon la formule consacrée « l’argent reste le nerf de la guerre ». Il faut mener cette réflexion de manière trans-partisane en associant les citoyens intéressés. Reste à savoir si la Majorité municipale consentira à engager cette réflexion d’intérêt général.

Gilles Mergy
Conseiller municipal
Ancien Maire adjoint aux Finances

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés ( obligatoire )