27 mai 2018 | 21:38
Vous etes ici:  / Libre opinion / Un espoir pour éviter le pire place de Gaulle via le Territoire?

Un espoir pour éviter le pire place de Gaulle via le Territoire?

Il y a quelques temps on lisait dans ce blog des mots de Patrick Devedjian, président du Conseil départemental, concernant son avis sur la densification dans notre région. Je reprends.

Patrick Devedjian : Inauguration Place de l’église Fontenay-aux-Roses : « tous ces maires bâtisseurs, ils regretteront un jour cette folie »,

Patrick Devedjian, Interview au Parisien :

P.D. :La densification asphyxiante. Or la densité de la région parisienne est la plus élevée d’Europe et correspond au double de l’équivalent londonien.

L.P: Que comptez-vous faire ?

P.D: Pourquoi pas un référendum ? Il serait intéressant de demander aux habitants ce qu’ils pensent de cette densification que l’on veut leur imposer.

Bon c’est Patrick Devedjian , il est loin de Fontenay-aux-Roses et comme on le lisait aussi dans ce blog, il nous a habitué à au moins une déclaration à l’emporte pièces même d’un goût plus que douteux  ( les allemands, les juifs, les arabes; Le Monde 11/09/2015).

On peut rajouter aujourd’hui un extrait du programme 2014-2010 de quelqu’un qui nous est bien plus proche ( je ne parle pas politiquement, chacun pense ce qu’il veut) et évidement bien plus impliqué, Jean-Didier Berger,  car Président du Territoire Vallée Sud de Seine et Maire de Clamart.

Je le cite :

Passons d’un urbanisme subi à un urbanisme choisi

Le bétonnage de Clamart pour des raisons électorales n’est plus acceptable.

La région et l’Etat veulent construire 2 fois plus de logements et densifier, y compris dans les zones pavillonnaires : il nous faut nous protéger rapidement et retrouver la maitrise de notre urbanisme.

Stopper les projets actuels de bétonnage

Voilà des mots forts de quelqu’un qui est aux manettes locales à la différence du premier cité.

Voilà une position de principe qu ‘en tant que président du Territoire il pourrait s’efforcer  de partager avec les 11 maires du Territoire et surtout, pour ce qui nous concerne, avec le Maire de Fontenay-aux-Roses.

Espérons qu’il mette ses propos en application et nous évite entre autre 3 nouveaux immeubles (fond de place, ex-Osica, vétérinaire) et une Folie sur la place de Gaulle.

Pascal Renault

1 RÉPONSE

  • Marie Hélène Boulestreau

    Merci de nous donner un peu d ‘ espoir. J ‘ ai connu Fontenay , village encore agricole,et je pense que nous  » avons déjà donné » pour plusieurs siècles , avec la construction des tours de la rue Boucicaut …Jusqu’ après la guerre elle était le pendant exact de la rue piétonne de Sceaux, qui elle, a gardé tout son charme et ses commerces si animés.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés ( obligatoire )