22 novembre 2019 | 20:11
Vous etes ici:  / Libre opinion / Un mot de l’administration du blog Osez Fontenay pour couper court à une polémique naissante et pitoyable lancée sur les réseaux sociaux.

Un mot de l’administration du blog Osez Fontenay pour couper court à une polémique naissante et pitoyable lancée sur les réseaux sociaux.

Chers contributeurs, chers lecteurs, chers amis,

On me rapporte à l’instant que les réseaux sociaux bruissent depuis ce matin d’une rumeur répandue par Madame Collet et Madame Galante Guilleminot indiquant que Gilles Mergy ferait maintenant partie du comité de lecture du blog Osez Fontenay en s’appuyant sur le faible écart apparent en terme de temps entre l’article de Monsieur Le Rozès et la réponse de Monsieur Mergy.

Il n’en est rien, bien entendu, vous n’en doutez pas.

Mais devant cette pitoyable polémique naissante, nous vous devons immédiatement une explication.

Ce matin, rentrant au fur et à mesure les nombreux articles et commentaires reçus, je me suis aperçu que je n’avais pas mis à l’heure d’hiver le système du blog.

Ce que j’ai fait entre les 2 articles de MM Le Rouzès et Mergy.

L’article de Monsieur Le Rouzès et celui de Monsieur Mergy ont été publié avec 2h15 d’écart et non pas 1h15 . Outre le fait que même s’il ne s’était agit que d’ 1h 15, c’est un laps de temps largement suffisant pour rédiger une réponse, cela ne fait que traduire la réactivité de Monsieur Mergy devant un article qui le met en cause. .

L’indépendance d’Osez Fontenay est totale et le restera.

L’insinuation de Madame Collet et de Madame Galante Guilleminot, qui auraient pu poser directement la question au blog et aurait eu immédiatement la réponse, est particulièrement malveillante et totalement lamentable.

Après la tentative de muselage de Monsieur Vastel du blog Osez Fontenay avec une plainte en diffamation, sans même nous avoir contacté avant de porter l’affaire en justice, voilà deux très proches du Maire qui essayent maintenant de discréditer le blog sur les réseaux sociaux en répandant des rumeurs infondées.

Merci chers amis du blog Osez Fontenay de ne pas donner crédit à ce type de démarche pitoyable.

Daniel Marteau pour le blog Osez Fontenay

 

 

 

5 RÉPONSES

  • Qui est responsable des écrits publiés sur tweeter (dont j’avoue tout ignorer et je pense pouvoir m’en féliciter à lire notre cher blog) ? Les auteurs ou le grand chef de tweeter (qui qu’il soit) ? Non je dis cela parce que certains écrits justifieraient pleinement (cette fois) d’être qualifiés de diffamatoires (et pourquoi pas jugés comme tels).

  • Monsieur Vastel a dit et écrit qu’il voulait une campagne digne. En désignant M. Constant il prenait un risque. Le risque est désormais avéré.
    En laissant Mmes Collet, Galante Guilleminot et Bullet s’exprimer sur les réseaux sociaux il décuplait le risque. Avéré aussi.
    Et maintenant il laisse les familles de ses conseillers, E. Le Rouzès, relayer les rumeurs pourries sur Tweeter.
    Comment J. Gabriel ou D. Lafon peuvent-ils faire campagne commune avec ces personnes qu’ils connaissaient bien dans le passé et envers qui ils ont été si critiques?
    Comment un J.M. Durand, comment un J.P. Aubrun, hommes de mesure et courtois peuvent-ils côtoyer des personnes qui se vautrent à longueur de journée sur les réseaux sociaux pour invectiver tout ce qui n’est pas de leur bord.
    Jusqu’à quand tiendront-ils tous? Parce qu’en restant, ils cautionnent.
    Qu’ Osez Fontenay garde son calme, qu’il filtre les messages qui ne correspondront pas à son éthique et il y aura au moins un endroit où l’expression et le débat pourront avoir lieu pendant cette campagne durement peut être mais respectueusement quand même.
    Pascal Renault

  • Madame Galante Guilleminot , au lieu de calmer vos amis qui semblent perdre tout contrôle de leurs propos, vous en remettez une couche sur les réseaux sociaux .
    Mais où en êtes vous de « la réalité sereine tournée vers l’avenir » que vous nous aviez assené il y a quelques temps dans le Mag pour qualifier l’ambiance de l’équipe municipale.
    Quand on vous lit dans les réseaux sociaux, ne serait-ce pas devenu «  la panique généralisée tournée vers la rumeur nauséabonde » ?
    Bien épaulée par Mme Collet qui ne donne pas sa part au chat et Monsieur Constant choisi pour diriger l’orchestre de la campagne de L.Vastel, vous semblez sérieusement perdre de cette superbe dont vous faisiez preuve il y a quelques temps.
    Et tout ça sous le contrôle du maire Maire, dont toutes ces personnes et vous même sont des proches, qui voulait une campagne digne. Nous nous en éloignons à grands pas.

  • C’est une perte totale de self control de la part d’élus (es), de la compagne du maire. Lorsque ce ne sont pas des injures c’est simplement de la diffamation. Monsieur Mergy qui ferait maintenant partie du blog osez-Fontenay voilà la rumeur du jour…quel intérêt de dire de telles choses? Madame Guilleminot quant à elle vante les mérites de l’article de monsieur Le Rouzes. S’est elle elle aussi penchée sur l’inscription sur les listes électorales des personnes qui écrivent sur le blog du maire?

  • N’imaginez pas que L. Vastel soit indépendant de ces lamentables attaques. Comment sa compagne pourrait écrire et relayer de telles inepties sans son accord?
    Quand on perd pied sur le terrain démocratique il ne reste plus que la calomnie . Et pour ça à la différence du Conseil Municipal, son entourage sait donner de la voix. Et si ce ne sont pas les élus conseillers municipaux, ce sont leurs enfants ou leur compagne.
    Une campagne digne souhaitait L. Vastel. Il est bien parti !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés ( obligatoire )