27 novembre 2020 | 06:42
Vous etes ici:  / Libre opinion / Vénère, l’adjointe

Vénère, l’adjointe

Mes amis, sur Twitter, le premier canal d’information de Vastel ( on fait comme Constant hein , on s’embête plus avec les prénoms, les madame et les monsieur, c’est bon pour ma grand mère, ça) Galante Guilleminot est vénère. 

Voilà son ancien ami Ribatto qui organise une cérémonie le 11 novembre.

« De quoi j’ me mêle » qu’elle tonne l’adjointe aux objets trouvés parsemés sur les places et dans les mares de la ville.

Mais comme elle a du mal à castagner l’ancien caporal chef (dégradé lors de la promo 2020) parce qu’il est quand même du même bord de la droite, la droite de chez « plus droite tu meures », Ribatto dont on se rappelle non sans émotion la vidéo Pompidolienne «  Fontenaisiens, siennes, je me tire, la droite de Fontenay est veuve » qui a fait se tordre de rire les 6 abonnés locaux de la droite dure , elle cogne sur 2 ou 3 malheureux passants qui allaient benoîtement chercher leur baguette et se jeter un canon au bistro . Et voilà que se trouvait le cryptobolchevique socialtraite ennemi du stationnement en ville qui nous rappelle Trump, Mergy.

« Indigne, pas de respect» pulse t elle sur le réseau social préféré des élu(e)s majoritaires.

Sans délai elle fait alerter Vastel, Reigada, le préfet, le gouvernement, probablement le député pote de Montesquieu (qui n’a pas dû voter la semaine dernière la loi sur la prolongation de l’état d’urgence sanitaire proposée par son groupe parcequ’a 21 h faut quand même pas abuser).

Bon pas le temps d’appeler Chirac, Sarko et ses avocats, Balladur et ses juges  mais c’est pas grave, ça fait la maille comme ça.  

Tout Twitter est en rut.

Bien fait pour eux. Z’avaient qu’à aller acheter leur baguette et boire un coup de blanc sous les arcades les quidams, pas en centre ville.

Mais au fait , je n’arrive pas à mettre la main sur le post de Galante Guilleminot, qu’elle a certainement bombardé à toute la chrétienté connaissant son souci de l’information et sa légendaire impartialité, quand il y a quelque temps  Constant tournait le dos au maire de l’époque qui faisait un discours devant le monument aux morts le jour d’une commémoration !

Ça a dû la choquer grave cette indignité majeure et ce manque de respect  coupable de Constant. Sûr. 

Comme dit Vastel aussi sur Twitter, elle a certainement dû  noter que «  c’etait une insulte aux 162 Fontenaisiens dont le nom figure sur notre monument aux morts ». Sûr.

Si quelqu’un retrouve son post dans ses archives, ma grand mère serait contente de le récupérer pour son 2 éme tome des perles municipales.

Merci d’avance de l’envoyer à Oncle Michel (qui doit commencer à se demander dans quel galère il a mis ses babouches).

Jean Guy Croland 

4 RÉPONSES

  • Marie-Hélène Boulestreau

    Ca fait vraiment plaisir de vous retrouver , Monsieur Croland ( appartenant à la vieille école , j ‘ use encore de ” Monsieur ” ) C ‘ est vraiment distrayant que vous veniez mettre un peu de piment dans la monotonie de ce re- confinement .Je vous souhaite bonne inspiration.

  • Pierre-Henri CONSTANT

    Si votre mémoire sélective remontait 4 jours plus tôt que le 8 mai 2011, elle vous rappellerait le procès pour harcèlement moral de P.Buchet.
    Harcélement moral pour lequel il a été condamné en première instance, condamnation confirmée en appel puis en cassation.
    Condamné dans sa fonction de maire.

    Cela méritait de mon point de vue que ce jour-là je fasse quelque chose, quand tant d’autres n’ont rien fait…

    Même si tout le monde fait comme si on avait oublié ces condamnations, moi je n’oublie pas.
    Je vous le rappellerai à chaque fois que vous rappellerez cet épisode.

    CONSTANT

  • Colette Quilliet

    bravo Jean-Guy,j’adore votre verve!

  • Membre de votre fan-club, je ne sais pas si j’aurais une autre occasion de rire aujourd’hui, alors, j’en profite en vous lisant.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés ( obligatoire )