13 juillet 2020 | 08:58
Vous etes ici:  / Libre opinion / Voter blanc, nul ou s’abstenir le 28 juin , c’est donner sa voix à L. Vastel

Voter blanc, nul ou s’abstenir le 28 juin , c’est donner sa voix à L. Vastel

L. Vastel a fait le plein de ses voix ( exprimées) au 1 er tour puisqu’il n’y  avait qu’une seule liste soutenant la majorité.

L’opposition présentait 5 listes montrant des nuances bien compréhensibles et exprimant la richesse de la démocratie.

Mais au 2 eme tour , il s’agit de décider si :

  • Fontenay doit vivre encore 6 ans sous une gestion dont on a constaté à maintes reprises les atteintes à la liberté d’expression, les décisions en petit comité sans l’aval des fontenaisiens et les exclusions ( sans parler des agissements bien étonnants comme on l’a vu dans la période difficile que nous traversons avec l’épisode du 15 mars, l’épisode des masques , etc…)
  • nous voulons une ville gérée démocratiquement, tolérante, et ouverte.

Au premier tour L.Vastel a atteint 42,8 %. , G. Mergy 23,7 %.

Si une abstention ou un vote blanc ou un vote nul c’est certainement  traduire une insatisfaction voire une critique, il n’empêche que pour ce 2 eme tour à Fontenay, ce n’est pas neutre. Loin de là.

Chaque abstention, vote blanc, vote nul au 2 ème tour c’est une voix qui échappe à G. Mergy pour combler l’écart entre les 2 candidats.

S’abstenir, voter blanc ou nul,  c’est donc favoriser L.Vastel.

Or Vastel et Mergy ce n’est pas la même chose. Ce n’est pas bonnet blanc et blanc bonnet.

Nous avons à choisir entre un candidat qui a bafoué pendant 6 ans la démocratie, la tolérance et l’ouverture et pas tenu nombre de ses promesses ( impôts, actifs municipaux, concertation, etc…) et un candidat qui soutenu par une riche diversité veut rétablir des valeurs démocratiques.

La richesse des composantes de l’alliance autour de la liste de G. Mergy sur la base d’un programme partagé est la garantie de réaliser ce qui a été promis.

Chacun peut se dire « mais j’aurais préféré que cette liste soit plus ceci ou moins cela ».

Oui , bien sûr.

Mais il n’y a qu’une seule question à se poser pour Fontenay et les Fontenaisiens pour les 6 ans qui viennent : le programme et l’esprit de ce programme porté par G. Mergy et tous ceux qui l’entourent dans cette fusion sont-ils globalement conformes à nos attentes?

Si oui, pas d’hésitation.

Toute hésitation traduite par une abstention, un vote blanc , un vote nul, c’est une voix qui manque à G. Mergy, c’est donc donner un avantage à L. Vastel.

Daniel Marteau

3 RÉPONSES

  • Sophie Faitrop-Cauden

    bonjour,
    Totalement d’accord avec votre analyse, il n’y a pas de place pour l’hésitation. Si nous voulons sauver ce qui peut encore l’être de notre bonne ville de Fontenay, il faut aller voter pour le programme de Gilles Mergy.
    cordialement.

  • Merci Daniel pour ce rappel. Je voudrais simplement ré-insister sur le fait que seuls les électeurs sont propriétaires de leurs voix. Indépendamment des fusions ou non-fusions, des accords et désaccords toujours compliqués, c’est en leur âme et conscience que chaque électeur doit voter ou …non voter mais ne pas voter, c’est comme tu le précises si bien voter quand même et pour Laurent Vastel. Je rappelle le titre d’un film bien connu « Solutions locales pour un désordre global » … Et les maires deviennent grands électeurs …

  • Pas l’ombre d’un doute : la division ne fait que favoriser l’élection du concurrent , de même que  » l’union fait la force ». L’abstention n’agit pas différemment. Combien d’élections ont été perdues pour cette raison. A chacune / chacun de prendre sa décision. Il ne faudra pas se plaindre après. Lorsque l’on constate la conception de la démocratie du Maire en place et son comportement, on ne peut être qu’inquiet.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés ( obligatoire )