26 juillet 2021 | 18:45
Vous etes ici:  / Libre opinion / Pourquoi je soutiens le binôme A. Brobecker et L. Adjroud aux élections départementales

Pourquoi je soutiens le binôme A. Brobecker et L. Adjroud aux élections départementales

N’en déplaisent à certains, mon parti, LREM, ne présente pas de candidats, et n’en soutient officiellement aucun, sur le canton de Châtillon-Fontenay.

Pour ma part, constatant le comportement de ses dirigeants locaux, qui se portent au secours de Laurent Vastel et Anne-Christine Bataille, je me sens totalement libre de soutenir les candidats de mon choix, A. Brobecker et L. Adjroud, dès le premier tour.

Si j’avais le moindre doute sur le sujet, il me suffirait de regarder ce qu’ont fait les municipalités de Châtillon, basculée à gauche, et de Fontenay-aux-Roses, restée entre les mains de M. Vastel, depuis le second tour des municipales :

  • D’un côté, à Châtillon, on stoppe la densification, on recrée des espaces verts, on redynamise le lien social et la solidarité, etc. ;
  • De l’autre, à Fontenay, on oublie les promesses électorales, on augmente les impôts, on accélère la densification après des simulacres de concertation, on abat des arbres au mépris des recours de riverains en justice, on sanctionne les associations qui déplaisent…

L’année qui vient de s’écouler confirme ce que j’avais observé au cours de son premier mandat de maire : Laurent Vastel est plus à l’écoute des promoteurs immobiliers que des fontenaisiens ; dans la ville comme au département, il privilégie le clinquant bien visible (les réalisations de « prestige ») au travail en profondeur (solidarité sociale, protection de l’environnement, …).

Le 20 juin, je voterai Astrid Brobecker et Lounes Adjroud avec enthousiasme, pour qu’un vent nouveau souffle sur le département et nos deux villes.

Michel Giraud

4 RÉPONSES

  • Gilles Mergy

    En un an, la base électorale du maire-conseiller départemental-vice président du territoire-conseiller métropolitain s’est fortement réduite. En effet, il n’a plus l’investiture de LREM (mais aussi du Mouvement radical) et toujours pas l’investiture du parti «les centristes » présidé par Hervé Morin.
    Son mode de gouvernance non respectueux de l’opposition et des Fontenaisiens qui ne sont pas alignés sur ces positions, son augmentation massive des impôts (+18% sur le taux de la part communale de la taxe foncière) malgré ses promesses électorales ou ses projets de densification notamment en centre ville (malgré ses tweets ou ses tracts remplis de contre-vérités) constituent autant de repoussoirs pour ces partis dits « modérés ».
    Le 20 juin, disons « merci » à Laurent Vastel en lui permettant de cumuler un mandat de moins.
    Gilles Mergy

  • Dominique Leonard

    Et pourtant Despina Bekiari maire-adjointe au devoir de mémoire signale dans les tracts de campagne son appartenance à La République En Marche, ex socialiste comme son camarade Lafon, ces gens sont des girouettes sans aucune colonne vertébrale, le 20 juin rayez les noms de Bataille et Vastel

  • Laurence Gauchy

    Oui, il faut arrêter cette densification car Fontenay ne ressemble plus à rien.
    Il était important de faire des choses et de donner une image un peu plus moderne, mais il faut savoir s’arrêter. Après une période où Fontenay s’est fortement dégradé et est devenu très moche, ce qui était un véritable crève-cœur pour les personnes connaissant la ville de longue date.
    S’il vous plaît, il faut une approche nouvelle et surtout se défaire des personnes qui ont participé à tout cela, veulent se maintenir voire revenir, pensant que nous sommes oublieux de leurs responsabilités. Le grand Paris, les excès de toutes sortes dans notre banlieue, il faut arrêter que les villes soient les tremplins des ambitions personnelles de certains, d’approches dogmatiques plutôt que prendre en compte les besoins du terrain.

  • Anne Balin

    En plus d être une girouette comme vous dites en tant que suppléante de Mme Bataille il aurait ete logique qu elle s’active sur la campagne des départementales pour essayer de promouvoir leur programme pour les faire gagner… Mais regardez son compte Twitter… Beaucoup de communication sur la campagne pour les régionales, quasi rien pour les départementales… Elle même n y croit pas et ne veut pas laisser de traces (pour à nouveau changer de camps dans quelques temps ????)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés ( obligatoire )