28 février 2024 | 18:58
Vous etes ici:  / Libre opinion / Retour sur les voeux au personnel sans élus de l’opposition et… quasiment sans agents municipaux

Retour sur les voeux au personnel sans élus de l’opposition et… quasiment sans agents municipaux

Le 12 janvier, se tenait au niveau du bar du gymnase du Parc la soirée des voeux au personnel municipal.

Au grand maximum, une cinquantaine de personnes étaient présentes en comptant  les élus de la majorité. Comme il y a environ 450 personnes qui travaillent dans les services municipaux, environ 10% maximum des agents municipaux étaient en fait présents.

Au début du premier mandat du Maire actuel, la salle du théâtre des sources était noire de monde pour les voeux aux agents municipaux, l’ambiance y était conviviale et la soirée se terminait sur la piste de  danse. Et progressivement, les agents municipaux ont déserté ce moment de moins en moins convivial qui a été transféré dans une salle beaucoup plus petite…

Suite au mail comminatoire du chef du cabinet du Maire, les élus de l’opposition étaient quant à eux interdits de participation à cette cérémonie.

Mais comme nous tenions à saluer les agents municipaux, à leur souhaiter une bonne année et à les remercier pour leur sens du service public et leur engagement professionnel, Astrid Brobecker, Jean-Yves Sommier, et moi-même, nous sommes allés devant l’entrée du gymnase du parc pour les accueillir à leur arrivée sur site. Deux ou trois élus de la majorité nous ont salués courtoisement ; les autres nous ont ignorés voire ouvertement méprisés.

Les agents municipaux nous ont en revanche salués chaleureusement. Beaucoup d’entre eux n’étaient d’ailleurs pas au courant du refus du Maire de nous convier à leur soirée des voeux. Ils ont été particulièrement choqués par ce traitement discriminatoire.

En refusant de nous convier à cette cérémonie, le Maire voulait éviter que nous puissions parler aux agents municipaux. Il a obtenu l’effet strictement inverse ce qui témoigne d’abord de son sectarisme mais aussi d’un certain manque de discernement.

Gilles Mergy

1 RÉPONSE

  • Véronique Fontaine Bordenave

    Décidément….
    Est-il possible de connaître les raisons de votre bannissement ?
    Z’avez dû être sacrément vilains….
    Merci.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés ( obligatoire )