23 septembre 2021 | 22:44
Vous etes ici:  / Libre opinion / Siffredi (Georges, hein, pas l’autre, c’est pas le même gabarit) tente la postérité

Siffredi (Georges, hein, pas l’autre, c’est pas le même gabarit) tente la postérité

Il est de coutume comme président de notre département de tenter la plus belle saillie socio-decono-politico pour entrer dans la postérité départementale .
On se rappelle toujours avec beaucoup d’émotion Patrick ( Devedjian, hein , pas Sébastien qui n’arrivait pas à la cheville du prédécesseur de Georges dans le comique troupier ) qui nous avait affublé en pleine conférence de presse à la préfecture de région d’Ile-de-France, de cette magistrale sortie au sujet des Allemands : « Ils nous ont pris nos juifs, ils nous rendent des Arabes. »
Kolossale rigolade à la préfecture de région, à l’ambassade d’Allemagne  et dans les synagogues et mosquées alentours, parce que le Patrick il savait nous faire rigoler, lui.
Nous voilà donc aujourd’hui à la première représentation en direct live du conseil de département fraîchement élu dans les Hauts-de-Seine et avec une belle brochette d’élus Hauts en Couleurs.
Après avoir regretté la disparition prématurée du tandem Bataille-Vastel dont on nous confesse qu’il n’aurait pas dit son dernier mot car fidèle à son habitude de fréquenter les Tribunaux (qu’ont rien d’autre à battre ces temps-ci) avec sa diffamation contre un blog subversif, ses signalements de Fontenaisien douteux, etc.., lui qui nous a fait une pendule grandiloquente («  on méprise les fontenaisiens » qu’il avait osé le Laurent  les 20%)  parce que son conçurent Mergy s’étonnait des tracts mensongers diffusés par « on ne sait pas qui » (prudent le bolchevique islamo mal pensant post soixante-huitard Mergy  sinon il se retrouve lui-même embastillé) le Laurent L’Éconduit porte un recours de chez recours en 126 points qui va occuper nos meilleurs juges administratifs pour une bonne année, enfin on se met au boulot.
Et pour répondre à la demande de quelques nouveaux malfaisants de l’opposition qui se permettent de demander que leur soient diffusés les comptes-rendus  des réunions (franchement on se demande où qu’on va avec des nouveaux élus gauchisants et verdoyants qui se permettent de l’ouvrir alors qu’on est déjà assez sympa de les accueillir et qu’on était si bien entre nous à s’embrasser sur la bouche avant d’aller ripailler), voilà donc Georges (Siffredi, hein, pas le chanteur) qui se dit que c’est le moment ou jamais pour tenter la saillie qui lui ouvrira les portes de la célébrité départementale et renverra le Patrick (Devedjian, hein, pas le journaliste) au rang des petits joueurs et qui bombarde en se tordant à l’avance un tonitruant : « On est pas à Cuba, ici ».
Salle pétrifiée.
On regarde ses pompes.
Quelques uns tentent de se tirer les flûtes par la sortie de secours.
On on se presse au toilettes même sans aucune particularité prostatique.
Un élu prétexte le décès brutal de sa grand mère pour se faire la malle.
Un autre dit être convoqué immédiatement par Charles Pasqua « pour affaire ».
En synthèse , une ambiance de meeting de Pecresse se présentant à sa 28ième élection.
Bon je vous la fait court, c’est raté.
Alors moi je dis non, Georges.
C’est même pas du niveau d’un conseil municipal de Laurent à Fontenay. Au moins là-bas on a des « Vous n’êtes pas sans ignorer », des « Je tweet de mes ch…. », des « Bande de zozos », des « Mites à Sisife » et des « Grottes  à Platon ».
Ça vole pas haut mais y’a du fond.
Mais là, oualou, que dalle, zobi, nada.
Non Georges, faut bosser.
« Avec des trucs comme ça c’est pas demain la veille qu’y va détrôner Patrick, le Georges », me susurre Lucienne ma grand mère qu’en a vu des tentatives à la noix pour se faire mousser plus haut que son QI.
Faut reconnaître que c’était que la première, lui rétorquais-je. Mais ça nous promet quand même une belle saison.
Et pour avoir cédé la place, Lucienne et moi on dit « merci Laurent ».

Jean Guy Croland

1 RÉPONSE

  • Geneviève Venturi

    Excellent comme d’habitude …

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés ( obligatoire )