22 mai 2019 | 19:17
Vous etes ici:  / Finances / Libre opinion / Finances : Enveloppe du CEA dilapidée, hausses sans précédent de la taxe d’habitation et des tarifs, que des projets immobiliers !

Finances : Enveloppe du CEA dilapidée, hausses sans précédent de la taxe d’habitation et des tarifs, que des projets immobiliers !

Parce que notre commune a peu de ressources fiscales, il revient à toute municipalité de ne pas trop dépenser et de rechercher de l’argent pour éviter d’actionner abusivement le levier trop facile des hausses de tarifs et des impôts locaux qui pèsent sur tous ses habitants.

C’est fidèle à ce double principe que nous avions jusqu’en 2014 maîtrisé nos dépenses (nous dépensions moins que les autres communes de même strate) et recherché et obtenu d’importantes subventions de l’Etat, de la Région et du Département. Certes, les dotations de l’Etat ont baissé suite à l’endettement record du pays légué en 2012. Et le nouveau contrat départemental signé par l’actuelle municipalité est à l’euro près ce qui était auparavant versé à la ville et à ses associations. A ce propos, la désinformation d’une subvention record du département est une tromperie bassement politicienne.

Mais nous avions surtout agi pour que la principale entreprise de notre commune, à savoir le CEA, apporte des recettes fiscales à notre commune alors qu’elle n’en n’avait jamais payées. C’est ce que nous avions obtenu dès l’année 2000 et pour chaque année depuis cette date. Nous avions considéré que cette nouvelle recette était insuffisante et n’avons pas hésité à attaquer l’Etat pour obtenir correction de ce préjudice pour les Fontenaisiens. C’est ce combat que nous avons remporté en obtenant en juin 2013 l’importante somme de 9.5 M€ au titre du rattrapage des années passées. Nous avions dès lors considéré que cet argent devait revenir aux Fontenaisiens, par la baisse des tarifs (ce qui fût fait dès septembre 2013), par la baisse de la taxe d’habitation (que nous avions programmée dès 2014 et jusqu’en 2020) et par la poursuite d’un plan d’investissement. C’est ainsi qu’au moment des élections municipales, nous n’avions consommé que 1.8 M€ de cette enveloppe : 0.3 M€ correspondant à la diminution des tarifs sur le dernier trimestre 2013 et le premier trimestre 2014 et 1.5 M€ afin de ne pas emprunter en 2013 (et donc de diminuer d’autant la dette de la ville) puisque nous avions cette importante somme dans les caisses. Fin mars 2014, il restait donc 7.7 M€ de la somme initiale dans les caisses de la ville. Là encore, l’actuelle municipalité ment en laissant entendre que plus de la moitié de l’enveloppe du CEA aurait été consommé avant les élections.

Qu’en est il après le changement de municipalité de mars 2014 ?

Leur première décision aura été de réaugmenter les tarifs payés par les familles (42 % de hausse des cantines par exemple) imposant aux familles fontenaisiennes de payer 400.000 € de plus chaque année.

La seconde décision de l’actuelle municipalité concerne la hausse sans précédent de la taxe d’habitation par une diminution de moitié de l’abattement dont bénéficiait tous les Fontenaisiens. Cette décision prise à l’automne dernier correspond à une hausse de 10 % de la taxe d’habitation que les Fontenaisiens payeront en 2016. Cela correspond à un impôt supplémentaire de 800.000 € payé chaque année par les Fontenaisiens, Et à en croire ce que la majorité concocte, s’y ajouterait une hausse des taux des impôts locaux (Conseil municipal du lundi 21 mars).

La troisième décision de l’actuelle municipalité aura été de diminuer les aides aux associations mais aussi l’investissement d’un tiers tout en disant à grands frais de communication que rien n’avait été fait en 20 ans… Ils ont ainsi abandonné ou retardé des investissements prévus dès 2014 et 2015 qu’il s’agisse des bâtiments, notamment des écoles, des équipements sportifs ou de la voirie.

Quant au solde de l’enveloppe du CEA soit 7.7 M€, elle a tout simplement disparu, dilapidée dans la hausse des dépenses et des emprunts qu’ils ont engagés.

Tout cela pour permettre de financer des projets immobiliers du centre ville (Place de l’église, Place de la Cavée et Place de Gaulle) au détriment des besoins des autres quartiers.

Les Fontenaisiens payeront donc très cher avec ces hausses d’impôts et des tarifs leurs projets immobiliers s’ils se réalisent …

Pascal BUCHET

2 RÉPONSES

  • Bonsoir,
    Pourrions nous avoir des précisions sur votre phrase: « …Quant au solde de l’enveloppe du CEA soit 7.7 M€, elle a tout simplement disparu, dilapidée dans la hausse des dépenses et des emprunts qu’ils ont engagés ».?
    Peut on savoir plus précisement comment ces 7,7 M€ ont été utilisés?
    Daniel Marteau

  • Je ne peux pas croire que 7,7 M€ puissent disparaître ainsi, il doit bien y avoir quelque part la trace des dépenses effectuées sur cette cagnotte. Est-ce consultable sur le site de la Mairie ? Ou peut-on avoir l’information ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés ( obligatoire )