19 avril 2024 | 07:43
Vous etes ici:  / Libre opinion / Rénovation de la rue Boucicaut : une présentation décevante au FontenayScope 

Rénovation de la rue Boucicaut : une présentation décevante au FontenayScope 

La mairie a choisi d’utiliser le local du Fontenayscope pour y présenter le projet de rénovation de la rue Boucicaut.  Le souci d’informer les Fontenaisiens des travaux qui vont être engagés est louable. On peut bien sûr se demander pourquoi il n’y a pas eu de consultation en amont mais ce n’est pas le sujet  du jour. L’important est de se demander si cette exposition  atteint le but affiché.

Commençons par l’accessibilité :

Pas facile de trouver porte ouverte : l’exposition est en principe ouverte une demi-journée par semaine, le samedi matin. Ce n’est pas beaucoup !  Plus ennuyeux encore, les horaires ne sont pas indiqués et on trouve souvent porte close en pleine matinée, sans indication d’une heure de réouverture.

Une fois dans le Fontenayscope, on trouve 4 panneaux contenant quelques photos et plans mais sans textes permettant de comprendre l’utilité du projet. Absence d’une liste des  inconvénients actuels à résoudre et de la manière dont chacun d’entre eux  allait (ou non) être solutionné. Un autre absent étonnant est le coût de l’opération qui n’est mentionné nulle part. Cela aurait pourtant permis une comparaison coût-bénéfice qui n’est pas sans intérêt pour le portefeuille des habitants. Au final ce sont nos impôts qui alimentent les caisses de la communauté de communes (aussi appelée le territoire) qui finance et pilote ce projet . 

En regardant les panneaux, on est frappé par le fait qu’il n’y a quasiment pas de voitures sur les images. Cela rappelle les publicités des promoteurs qui  ne montrent que des piétons ou des cyclistes devant leurs façades d’immeubles, en oubliant les voitures omniprésentes dans nos banlieues. On est amené à croire à une piétonnisation de la rue. Où sont et où vont passer les 3000 véhicules / jour qui transitent par la rue Boucicaut pour se rendre vers Chatillon  ?

Le panneau sur la végétalisation attire certes l’attention vers les bénéfices escomptés pour l’environnement mais apparait comme une coquille vide qui ne convainc pas. Pour diminuer l’empreinte carbone et la pollution liée au traffic automobile, est-ce que  quelques bacs à fleurs supplémentaires vont être suffisants ? On s’attendrait à voir quelques chiffres indiquant que ce serait le cas. De même, pour réduire la température dans des périodes de canicule de plus en plus fréquentes,  les arbres prévus apporteront-ils de l’ombre sur toute la longueur de la rue ? A contrario on se demande si le fait de rendre la rue plus rectiligne (élément à découvrir sur un autre panneau) ne va pas pousser les automobilistes à rouler plus vite, et donc à augmenter le taux de pollution.

Au sortir d’une exposition, il est fréquent de voir sur une table un cahier sur lequel on peut écrire ses commentaires. Malheureusement il n’y avait pas de cahier au jour de mon passage. Cette pratique démocratique courante lors des enquêtes publiques permet non seulement de recueillir les avis des habitants mais aussi de s’informer les uns les autres sur des aspects qui nous auraient échappé. Il est bien dommage que la municipalité n’ait pas souhaité saisir cette occasion de sonder les réactions de ses administrés au projet avant qu’il ne démarre.

En l’état actuel, l’exposition au FontenayScope ne permet pas de se faire une opinion objective sur ce dossier à 2 millions d’Euros. Il aurait fallu être plus rigoureux dans la présentation des enjeux et y consacrer plus de moyens techniques et humains.  Surtout qu’il n’y a pas d’autre possibilité de s’informer sur les sites-web de la Ville et du Territoire.

L’exposition ne mentionne pas non plus les études  en cours sur la rénovation du mail Boucicaut qui jouxte la rue Boucicaut. Il est pourtant évident que notre cœur de ville a besoin d’un plan d’ensemble et non pas de deux rénovations distinctes.

A la question « Cette exposition a -t-elle été efficace ? » ,

la réponse est donc « Aurait pu mieux faire ».

L’idée me vient que le but poursuivi n’était peut-être pas seulement d’informer les Fontenaisiens mais aussi de donner l’impression d’un dialogue entre les élus et leurs habitants. Il sera intéressant de voir si cette action de communication  de la mairie est utilisée dans le futur dans des articles du Fontenay Magazine pour vanter  la proximité des élus en toutes circonstances avec leurs administrés.

Ce n’est évidemment pas l’opinion de ceux qui ont signé la  pétition pour une rue Boucicaut apaisée et une concertation citoyenne, ni de tous ceux qui vont participer à la « Manifestation d’Information » organisée samedi prochain 9 mars de 11h à midi devant la Mairie.

Francis Rondelez

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés ( obligatoire )