18 juillet 2024 | 00:04
Vous etes ici:  / Libre opinion / Sénatoriales du 24 septembre : une liste de gauche unie et l’espoir d’une sénatrice écolo Catherine Candelier

Sénatoriales du 24 septembre : une liste de gauche unie et l’espoir d’une sénatrice écolo Catherine Candelier

Les élections sénatoriales auront lieu le 24 septembre prochain pour renouveler à la proportionnelle la moitié des 348 sénateurs élus pour 6 ans par le collège électoral. L’ensemble des conseillers départementaux, des conseillers régionaux, des députés, des sénateurs et des délégués des conseils municipaux, les sénateurs (162 000 grands électeurs au total) constitue ces grands électeurs.

Un grand électeur peut avoir plusieurs mandats s’il est, par exemple, conseiller municipal et aussi conseiller départemental.

A partir de 30000 habitants, les communes peuvent désigner un délégué supplémentaire par tranche “complète” supplémentaire de 800 habitants.

Fontenay n’a donc pas de délégué supplémentaire mais le Conseil Municipal du 9 juin a désigné 9 suppléants en cas d’absence(s) par force majeure car le vote est obligatoire. 9 suppléants sous forme de 2 listes, une liste de 7 personnes pour la majorité municipale et une liste de 2 pour représenter les conseillers municipaux de l’opposition.

A l’issue du vote des suppléants à la proportionnelle à Fontenay aux Roses, les conseillers municipaux choisissent la liste pour les représenter en cas d’absence. Ce choix n’est pas obligatoire et quelques conseillers ont choisi de ne pas être représenté en cas d’absence.

Comme pour toutes les élections dans notre pays, le vote des grands électeurs se fait à bulletin secret.  Les grands électeurs nous représentent, beaucoup de choses se négocient en politique, avec ce vote à bulletin secret, comment être sûrs que tous les élus qui nous représentent voteront bien pour la liste correspondante à ce pourquoi nous les avons élus. Ce vote à bulletin secret est donc une vraie question. Rappelons aussi que nos députés ne votent pas les lois à bulletin secret.

Pour le département des Hauts de Seine, 7 sièges de sénateurs sont à pourvoir.

Dans notre département, la droite est divisée mais la gauche présente une liste unie conduite par le communiste Pierre Ouzoulias, sénateur sortant.  Catherine Candelier seconde sur cette liste et potentiellement éligible représente EELV dans le 92. Tous les élus, délégués supplémentaires et suppléants EELV voteront pour cette liste d’union du 92.

Agnès Gillot
EELV Fontenay

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés ( obligatoire )