19 avril 2024 | 08:31
Vous etes ici:  / Libre opinion / Communication municipale : nous vivons un bien étrange mois de janvier !

Communication municipale : nous vivons un bien étrange mois de janvier !

Plusieurs articles, sur ce blog ou d’autres blogs citoyens, s’en sont fait l’écho : la majorité municipale a cette année multiplié les cérémonies de vœux et de dégustation de galettes…

Quand il s’agit de manifestations publiques où tous les habitants sont conviés, y compris les élus d’opposition, il n’y a pas grand-chose à objecter sur le fond. Tout au plus peut-on regretter le coût de ces manifestations, financées par l’augmentation de la taxe foncière.

Mais quant il s’agit de manifestations internes (vœux du personnel) ou privées (sur invitation) et que les élus d’oppositions sont exclus, on peut s’interroger : le futur candidat au renouvellement de son mandat de maire n’est-il pas en train d’utiliser les moyens de la mairie pour commencer sa campagne électorale ?

Mais là où cela devient franchement risible, c’est quand la majorité en place utilise les moyens de l’ex-candidat pour répondre aux élus d’opposition et informer la population…

Les élus d’opposition ont écrit au maire, courrier largement diffusé sur les blogs citoyens de la ville, pour relayer l’irritation des habitants à propos des dépôts sauvages d’ordures en tous genres. L’adjoint en charge du sujet a choisi de répondre à ce courrier… par un article sur le blog de campagne du maire et de ses amis… À la date de publication de cet article, le 26 janvier 2024, il n’y a trace de cette réponse ni sur le site Internet officiel de la ville, ni sur les comptes officiels de la ville sur Facebook et Instagram (je n’ai pas pu vérifier pour X, ex Twitter, n’ayant plus de compte sur ce réseau social.)

Nous sommes donc dans cette situation kafkaïenne où le futur candidat utilise les moyens publics de l’élu pour commencer sa campagne, et où l’élu utilise les moyens privés de l’ex-candidat pour informer la population et répondre aux questions ses opposants.

« Nous vivons une époque formidable ! » se serait écrié Pierre Desproges.

Michel Giraud

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés ( obligatoire )