31 octobre 2020 | 05:10
Vous etes ici:  / Libre opinion / Le Mag de Fontenay aux Roses, un magazine qui malheureusement désinforme  les Fontenaisiens

Le Mag de Fontenay aux Roses, un magazine qui malheureusement désinforme  les Fontenaisiens

On a lu l’article de B. Welter dans ce blog qui répond à la tribune de Mme Galante-Guilleminot du Mag d’octobre. Tribune diffusée à 25000 exemplaires par laquelle elle voulait, nous dit-elle, rétablir la vérité auprès des Fontenaisiens. Mais tribune malheureusement constituée de contre vérités grossières auxquelles l’association La Boissière a tenu à répondre précisement et point par point.
Comment l’adjointe à la communication peut elle écrire une tribune dans le magazine d’information de Fontenay en prenant autant de liberté avec les faits réels  ? Pense-t-elle que les associations attaquées au moyen de fausses affirmations ne pourront pas réagir car il n’y a pas de droit de réponse ou courrier des lecteurs dans le Mag ? Oublie-t-elle que si elles ne peuvent pas répondre dans le  Mag elles peuvent le faire, comme tous les Fontenaisiens, dans Osez Fontenay. Ce que l’association La Boissière a fait.
De tels écrits jettent une ombre sur la véracité des informations publiés dans ce magazine et en conséquence sur sa crédibilité.
On a un autre exemple tout aussi flagrant dans le Mag de novembre.
En page 15 on nous présente les 3 scénarii proposés par la municipalité pour la future place du général de Gaulle.
Volonté d’information ? Certainement. Mais quelle information ?
Regardez bien les plans des 3 scénarii.
Eh bien, on ne verra jamais cela sur cette place. Jamais cette place ne ressemblera à ce qui est illustré dans le Mag.
Car si on donne bien le choix entre 3 aménagements de la place, dans les 3 propositions la place est piétonnière ! Pas de voitures, pas de rues, pas de parking ! Des arbres, des piétons, des vélos.
(Il y a même un piéton au milieu de la rue et un vélo à contre sens devant la mairie).
Piétonnier ?  Et non. Ce ne sera pas du tout comme cela, L. Vastel l’a confirmé lui même: il y aura des rues où circuleront des véhicules et des emplacements de parking autour de la place.
Ah bon !  Mais où alors ? Mystère.
Voilà ce qui est publié dans le magazine d’information des Fontenaisiens !
Et c’est sur ces plans que l’on veut faire voter les Fontenaisiens à partir du 15 novembre ?
Mais de qui se moque-t-on ?  Pour qui prend-on les Fontenaisiens ?
C’est d’autant plus grave que cette parution n’est pas le fruit d’une erreur. Cette remarque a été très clairement faite au maire lors, d’au moins, une des 2 réunions de présentation du projet mi octobre. Il sait donc, et tout le Conseil Municipal aussi, que ce que l’on montre aux Fontenaisiens n’est pas du tout réaliste.
Je ne sais pas si le mot est diffamant, mais quel autre mot que tromperie convient ici ?
Mais c’est aussi grave car quand on aura remis sur ces plans les rues, les trajets exacts des véhicules, les sens de circulation en particulier devant le château La Boissière, les places de parking, et “l’aire de dépose minute” des enfants devant le château, alors la physionomie de cette place ne sera plus du tout la même que celle montrée sur les plans publiés dans le Mag. Et comment la circulation se fera-t-elle autour du “pavillon de chasse” ou de la “folie” ? Dans les plans montrés, pas de passage, des arbres !
Toute la surface entre le marché, le château, la nouvel immeuble à forme (très) massive de la barre Saint Prix (ce qui semble être un acquis pour la municipalité et ne fait pas partie du projet !), le monument aux Morts (sans même tenir compte des éventuels pavillon de chasse ou folie) sera profondément modifiée par rapport à ce que l’on voit sur les plans actuels.
C’est un tout autre plan.
Ce sera une toute autre place.
Et cet endroit là de la place est un point extrêmement structurant du projet et de “l’ambiance” de cette nouvelle place.
Comment L. Vastel le directeur de la publication du Mag peut-il accepter de publier cela, alors que la remarque lui a déjà été clairement faite ?
A-t-il vraiment le sentiment que c’est ainsi que l’on va “tisser une confiance réciproque”, comme l’écrit son adjointe, entre les élus et les Fontenaisisens ?
Il est absolument nécessaire qu’avant tout choix soumis à la population, les plans réalistes de ce que sont ces projets soient publiés.
Dans la négative, le résultat du vote n’aurait aucune valeur.
Si le Mag est un magazine sérieux et s’il veut vraiment  informer les Fontenaisiens il faut y inclure dès le prochain numéro une rectification, mais aussi et surtout modifier les plans qui seront présentés aux Fontenaisiens pour le vote.
C’est urgent.
Daniel Marteau

2 RÉPONSES

  • Françoise Létang

    Il est étonnant tout de même de constater que les élus de la majorité (les autres n’ayant pas la possibilité de le faire) ne se manifestent pas pour rétablir les choses.
    Cela signifie qu’ils approuvent donc la façon dont les projets sont présentés aux Fontenaisiens.
    Qui ne dit rien consent ! Dont acte.

  • Dominique Guillou

    Les dessins de place présentés par la municipalité sont tout à fait comparables à ceux des promoteurs vantant leurs programmes immobiliers : ciel bleu azur, plantations à gogo, jeunes couples décontractés avec enfants, ….. Autrement dit aucune “plus value” de nos élu(e)s qui “offrent” ainsi Fontenay aux promoteurs.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés ( obligatoire )