19 juillet 2019 | 00:04
Vous etes ici:  / Libre opinion / Monsieur Vastel, Osez aimer vos administrés

Monsieur Vastel, Osez aimer vos administrés

Même ceux de l’opposition.

Aimer les gens, la philanthropie n’est pas aimer ceux qui pensent comme vous ou n’osent pas vous contredire pour, parfois, quelques intérêts personnels.
Aimer les gens c’est apprécier ceux qui pensent différemment, c’est s’en prendre seulement à leurs idées, à leur argumentation, à leurs actes mais surtout pas à leur personne et donc à la globalité de leur être.

Jean Guy Croland dans son commentaire sur l’article de Daniel Marteau « Réponse au courrier de Monsieur Le Maire » parle d’ “ attaques personnelles ou des propos diffamants “ de Monsieur Vastel.
Dans l’article « Manque de respect “ je cite “ Cette attaque “  (contre Monsieur Welter) “ […] constitue d’abord une atteinte à la vie privée et laisse craindre un contrôle de celle-ci par les autorités municipales. »

Ce blog n’a jamais reçu ni publié de propos irrespectueux ou diffamants, les articles sont toujours argumentés et s’appuient sur des faits ou propos tangibles. Il est inquiétant que le seul qui déroge à ces règles soit écrit par le Maire de la ville. Il est inquiétant aussi que Monsieur Vastel ne puisse, lors des diverses réunions, courriers et conseils municipaux auxquels j’assiste régulièrement, s’empêcher de s’en prendre aux personnes.

Il me vient parfois à l’esprit que critiquer une personne plutôt que ses idées ou actes pourrait être une réaction de peur comme si elle était motivée par un manque d’arguments, d’assurance malgré les apparences d’une confiance en soi inébranlable.
La peur, la haine, la phobie de la sécurité, la volonté de tout contrôler et le manque de confiance envers les autres sont souvent mauvaises conseillères et ne favoriseront ni les initiatives ni un climat de saine convivialité au sein de la ville.

Alors Monsieur Vastel, osez aimer les Fontenaisiens (vos administrés) qui ne pensent pas toujours comme vous, osez apprécier certaines de leurs idées.
Pour insuffler un esprit positif, le bonheur et la joie de vivre à Fontenay aux Roses, osez aimer la diversité d’opinions, de façons de vivre, de gens, d’idées, (il me semble que cela s’appelle la démocratie) et surtout osez administrer Fontenay-aux-Roses sans haine ni dénigrement systématique des actions de ceux qui n’ont pas voté et qui ne voterons peut-être jamais pour vous.

Agnès Gillot

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés ( obligatoire )