23 octobre 2020 | 07:25
Vous etes ici:  / Démocratie Participative / Urbanisme / Pourquoi ne pas se rappeler ce que l’on écrivait…

Pourquoi ne pas se rappeler ce que l’on écrivait…

Voici un article signé le 09/02/2011 par Emmanuel Chambon, aujourd’hui conseiller municipal, sur son blog “Dessinons un avenir pour Fontenay aux Roses” :

“Rejet du dialogue, refus d’entendre et déni de démocratie au Conseil municipal”
“Le Conseil municipal d’hier soir a été le théatre d’une suite de refus du débat et de mépris envers les élus de l’opposition municipale.

A Fontenay-aux-Roses, les réunions du Conseil municipal deviennent de plus en plus difficiles et présentent assez nettement l’état d’esprit de la majorité municipale vis-à-vis des élus de l’opposition et des citoyens venus nombreux hier assister à cette séance.

Tout d’abord, une question de l’association Conservatoire-Soubise concernant le projet de vente des locaux du Conservatoire de musique, les inquiétudes des habitants du quartier et les alternatives possibles quant à l’utilisation de ces locaux, s’est terminée par l’affirmation de Pascal Buchet que le terrain et les locaux seront vendus, probablement à des fins immobilières. Lorsque l’association Conservatoire-Soubise propose d’utiliser ces locaux pour une action de service publique au profit des Fontenaisiens, en y mettant une crèche, la maison des associations, des activités du CCJL ou un accueil des jeunes adolescents … la réponse du maire reste inchangée et sans appel.
Pourtant, ce que souhaitent simplement les habitants du quartier, c’est une concertation, une discussion et la possibilité faire des propositions alternatives dans l’intérêt du quartier et de la ville. Ce qu’ils n’ont pu obtenir jusqu’à présent. Tout s’est décidé sans eux, sans transparence et … sans appel”.

A cette époque Emmanuel Chambon ne considérait pas l’association Conservatoire Soubise comme une association avec qui il était impossible de discuter comme le fait Monsieur le Maire aujourd’hui. Il lui reconnaissait la volonté de rechercher des solutions pour l’intêret des Fontenaisiens. Il la soutenait clairement.

Pourquoi Emmanuel Chambon n’écrirait pas aujourd’hui un article sur ce même sujet ?

Ce qui permettrait peut être à beaucoup de ses collègues du Conseil Municipal, dont Monsieur le Maire, de croire l’association quand elle affirme n’avoir pas changé depuis sa création en 2011, ni d’avis ni de volonté de discuter d’alternatives possibles et d’avoir et de pouvoir faire des propositions  !

Et cela permettrait peut être aussi d’arrêter de répandre faussement l’idée qu’elle n’agit que par intérêt égoïste et local.

Si l’association n’est pas crédible aux yeux du Maire, peut être E. Chambon, un de ses conseillers, l’est il ?

Daniel Marteau

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés ( obligatoire )