16 juillet 2018 | 16:27
Vous etes ici:  / Libre opinion / Gaspillage des impôts locaux

Gaspillage des impôts locaux

Mercredi dernier, 14 Mars, le Maire de Fontenay aux Roses a organisé une réunion publique d’information au sujet des transformations projetées concernant la place du Général de Gaulle, ou plutôt la partie publique de cette place, car -comme chacun sait?- le fond de la place appartient à un bailleur privé.
Sur cet espace public, espace boisé classé soudainement déclassé, doit être édifiée une folie bien nommée ainsi que doivent être organisés des parcours pédestres le long d’implantations végétalisées et arborées.
 » Ecoute, bûcheron, arrête un peu le bras… »,car bien entendu, les marronniers vénérables, et, pour certains d’entre eux, malades, doivent céder la place à des bâtons de sucettes, voire à des mâts de lampadaires agrémentés de feux multicolores, faisant luire un pavage tout neuf, lui aussi diversement coloré. Succès esthétique garanti!
On a déjà pu constater, place de l’Eglise, combien le remplacement d’arbres qui n’étaient ni très vieux ni très grands par des pots de fleurs géants est d’un heureux effet. Pour un coût estimé entre un million quatre et un million huit d’euros, les Fontenaisiens ont droit, avec un pavage tout neuf, arrosé à la bonne saison de petits jets d’eau, à un pédiluve l’été, à une patinoire l’hiver.
Mais revenons sur la place centrale de notre ville. Quand le parcours végétalisé envisagé en continuité avec des espaces verts existant déjà, eux mêmes modifiés et agrémentés de tables de jeux de dames, sera mis en place, il faudra -comme l’a fait remarquer un auditeur- le chambouler pour construire l’immeuble du fond de place. Un gâchis financier de plus.
Et que dire de la fermeture pour plusieurs mois du Théâtre et du Cinéma Scarron, pour des travaux partiels dont la nécessité n’apparaît pas clairement? Dans ce cas, le préjudice culturel et le dommage financier se conjuguent.
Quelle tristesse devant l’irresponsabilité des gestionnaires de notre ville.

Michèle Dorothée

1 RÉPONSE

  • Post scriptum. L’auteur (e) de l’article ignorait, au moment où celui ci a été édité, le dernier exploit de Mr le Maire: celui-ci a assigné en justice, pour diffamation, les deux administrateurs du blog « Osez Fontenay ». La procédure sera financée, après accord du Conseil Municipal, par le budget municipal, c’est à dire par les contribuables locaux. Encore une utilisation abusive et stérile des ressources financières locales.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés ( obligatoire )